Un sondage révèle qu’après la pandémie, le travail hybride dépendra du type d’emploi et de la taille de l’entreprise

  • Les gestionnaires de la technologie sont les plus susceptibles de favoriser la flexibilité à long terme pour leurs équipes
  • Les grandes organisations sont plus enclines à appuyer une approche hybride que les petites entreprises

Toronto, Ontario. — Alors que de nombreux professionnels canadiens adoptent une formule de travail hybride, une nouvelle étude du cabinet des solutions de gestion des talents Robert Half montre que plus de la moitié des entreprises prévoient un retour complet au bureau une fois la pandémie terminée. Dans un sondage mené auprès de 800 gestionnaires principaux au Canada, 56 % des répondants ont déclaré qu’ils exigeront que leurs équipes travaillent sur place à temps plein lorsque les restrictions liées à la COVID-19 seront complètement levées. Ils seront moins nombreux à accepter que leurs employés travaillent selon un horaire hybride qui leur permet de répartir leur temps entre le bureau et un autre emplacement (29 %) ou à donner à leur personnel la liberté absolue de choisir leur lieu de travail (13 %).

Les travailleurs pourraient démissionner

Les employeurs doivent être conscients des risques liés à l’obligation d’un retour complet au bureau. En effet, une étude antérieure a révélé que plus de la moitié des employés (51 %) préfèrent une formule de travail hybride et qu’un professionnel sur trois (33 %) qui travaille actuellement à domicile en raison de la pandémie chercherait un nouvel emploi s’il devait être au bureau cinq jours par semaine. En outre, un sondage distinct indique que 30 % des travailleurs se sentent beaucoup plus productifs lorsqu’ils travaillent à distance qu’au bureau.

« Alors que les entreprises élaborent, mettent en œuvre et peaufinent leurs plans de retour au bureau, les gestionnaires doivent tout particulièrement tenir compte des préférences des employés, a déclaré David King, président principal du district canadien de Robert Half. Dans le marché actuel axé sur les candidats, les travailleurs ont plusieurs options, et il sera essentiel d’offrir une flexibilité continue pour que les employés précieux restent en poste pendant de nombreuses années. »

Là où les possibilités de travail hybride prévaudront

Les points de vue des gestionnaires sur l’avenir du travail hybride varient selon le domaine de pratique et la taille de l’entreprise. Ceux qui sont les plus susceptibles de favoriser la flexibilité (c’est-à-dire qu’ils permettront aux employés de travailler à distance à temps partiel ou à temps plein, selon le pourcentage le plus élevé) travaillent dans :

  • les services de technologie (48 %);
  • les grandes organisations comptant 1 000 employés ou plus (53 %).

Les obstacles au travail hybride

Les employeurs ont mentionné une variété de principaux défis à relever dans la gestion des équipes hybrides, soulignant la complexité qui découle du fait de devoir soutenir une main-d’œuvre dispersée à long terme :

  • Avoir confiance que les employés accompliront leur travail : 22 %
  • Communiquer efficacement avec les membres de l’équipe : 21 %
  • Trouver du temps pour le développement de l’équipe : 20 %
  • Évaluer la charge de travail et aider le personnel à éviter l’épuisement professionnel : 18 %
  • Reconnaître et récompenser efficacement les réalisations des employés : 18 %

M. King a ajouté : « Bien que l’adoption réussie d’une approche hybride à long terme exige une collaboration et un engagement importants de la part des équipes de toute une organisation, cela permettra de promouvoir une solide culture d’entreprise et de soutenir les efforts des entreprises visant à attirer et à conserver les meilleurs talents. »

À propos de l’étude

Les sondages en ligne ont été mis au point par Robert Half et menés par des firmes de sondage indépendantes. Ils regroupent les réponses de plus de 800 gestionnaires principaux des secteurs des finances, de la technologie, du marketing, du droit, du soutien administratif, des ressources humaines et d’autres domaines travaillant dans des entreprises de 20 employés ou plus (recueillies du 4 juin au 1er juillet 2021) et de plus de 500 travailleurs de 18 ans ou plus (recueillies du 26 mars au 15 avril 2021) au Canada.

À propos de Robert Half

Robert Half (symbole NYSE : RHI) est la première et plus grande firme de solutions de gestion des talents spécialisés au monde. Elle met en relation les occasions qu’offrent les grandes entreprises et les chercheurs d’emploi hautement qualifiés. Robert Half offre des solutions de placement contractuel, temporaire et permanent, et est la société mère de Protiviti®, une société de services-conseils mondiale. Visitez roberthalf.ca