Sondage : 33 % des travailleurs canadiens ont négocié leur salaire à l’occasion de leur dernière offre d’emploi

65 % des gestionnaires s’attendent à ce que les candidats n’acceptent pas la première offre salariale

  • Les employeurs sont plus ouverts à négocier le salaire, les avantages accessoires et les avantages sociaux que l’an dernier.

Toronto, Ontario — Selon une nouvelle étude menée par le cabinet de dotation en personnel à l’échelle mondiale Robert Half, les Canadiens à la recherche d’un emploi pourraient avoir besoin d’un coup de pouce pour stimuler leur confiance en soi au moment de négocier leur salaire. Le tiers (33 %) des professionnels ayant répondu au sondage ont tenté de négocier un salaire plus élevé au moment où ils ont reçu leur dernière offre d’emploi, une baisse d’un point de pourcentage par rapport à un sondage semblable publié en 2018.

Un sondage distinct a révélé que de nombreux employeurs sont disposés à négocier avec les candidats : 65 % des cadres supérieurs interrogés ont affirmé s’attendre à des discussions au sujet du salaire. Par rapport à l’année dernière, plus de la moitié d’entre eux sont plus enclins à négocier le salaire (53 %) et les avantages accessoires et avantages sociaux (56 %). 

La question suivante a été posée aux travailleurs : « À l’occasion de votre dernière offre d’emploi, avez-vous tenté de négocier un salaire plus élevé? » Voici leurs réponses :

 

Oui

 33 %

Non

    67 %

 

100 %

 

La question suivante a été posée aux cadres supérieurs : « Lors du processus d’embauche, vous attendez-vous à ce que les candidats négocient un salaire plus élevé? » Voici leurs réponses :

 

Oui

 65 %

Non

    35 %

 

100 %

 

« De nos jours, les professionnels ont un plus grand pouvoir de négociation qu’ils ne le croient, a déclaré Greg Scileppi, président des activités internationales de dotation en personnel, Robert Half. Comme les entreprises ont de la difficulté à dénicher des talents dans le marché actuel, plusieurs d’entre elles sont ouvertes à l’idée de négocier le salaire et les avantages offerts aux meilleurs candidats. »

« Les gestionnaires et les personnes à la recherche d’un emploi devraient considérer les négociations salariales comme un élément indissociable du processus d’embauche, a ajouté M. Scileppi. Des ressources externes comme les entreprises de dotation en personnel et les rapports de l’industrie peuvent aider les deux parties à préciser leurs attentes en matière de salaire et d’avantages afin d’aborder ces discussions avec confiance. »

Pour en savoir plus sur les salaires de départ, avantages accessoires et avantages sociaux, téléchargez les Guides salariaux 2019 de Robert Half.

 

Au sujet des études

Les sondages en ligne ont été mis au point par Robert Half et menés par des firmes de sondage indépendantes. Ceux-ci sont fondés sur les réponses de plus de 500 travailleurs canadiens âgés de 18 ans ou plus travaillant dans des bureaux et de plus de 600 cadres supérieurs travaillant dans des entreprises canadiennes qui comptent 20 employés ou plus.

Au sujet de Robert Half

Fondée en 1948, Robert Half est la première et plus grande firme de dotation en personnel spécialisé au monde. L’entreprise compte plus de 300 bureaux de recrutement dans le monde et offre des services en ligne de recherche d’emploi sur les sites de ses divisions, qui sont accessibles à l’adresse roberthalf.ca/fr. Pour obtenir d’autres conseils de carrière et de gestion, suivez notre blogue à l’adresse roberthalf.ca/fr/blogue.

Availability Status

Let us know you're ready to work with one click.

Update My Status

Set Your Status

Click the blue button on your profile page at least once a week to keep your status set to Available.

Set Your Status

Your status will automatically change to Idle and Unknown over time, so update it weekly while you’re looking for work

Update My Status