Savoir sur quel pied danser : un sondage révèle que près d’un professionnel canadien sur quatre renonce à une offre d’emploi après l’avoir acceptée

Toronto, ON – Note aux employeurs : le processus d’embauche ne se termine pas nécessairement au moment où un candidat accepte l’offre, comme le montre une nouvelle étude réalisée par le cabinet mondial de dotation en personnel Robert Half. Celle-ci révèle que près d’un quart des travailleurs canadiens (23 %) ont déjà rejeté une offre d’emploi après l’avoir acceptée. 

On a également posé la question suivante aux travailleurs : « Pourquoi avez-vous rejeté une offre d’emploi après l’avoir acceptée? » Voici leurs réponses :

 

Parce qu’une autre entreprise m’a fait une meilleure offre (salaire)

38 %

Parce que j’ai entendu de mauvaises critiques au sujet de l’entreprise après avoir accepté une offre de sa part

21 %

Parce que j’ai reçu une meilleure contre-offre de la part de mon employeur actuel

16 %

Autre

24 %

 

« Bien qu’il s’agisse probablement d’un marché favorable aux candidats, les travailleurs doivent aussi faire preuve de tact tout au long du processus d’embauche, même s’ils changent d’idée à propos d’une offre d’emploi, a déclaré David King, président de district principal pour Robert Half. “Fantômiser” une entreprise peut sembler être un moyen facile d’éviter une conversation inconfortable, mais il est important que les professionnels soient francs avec le responsable de l’embauche au sujet de leurs intentions.

Ce n’est jamais agréable pour un employeur d’apprendre que son meilleur candidat n’est plus intéressé par le poste, a ajouté M. King. Mais, les travailleurs pourraient empirer les choses s’ils ne communiquent pas clairement. Refuser une offre d’emploi de la mauvaise façon peut avoir des conséquences négatives sur vous, en plus d’avoir des répercussions sur vos futures recherches d’emploi. »

Robert Half offre trois conseils aux candidats qui changent d’avis après avoir accepté une offre d’emploi :

  1. Prenez connaissance des modalités. Si vous avez signé un contrat en bonne et due forme, assurez-vous qu’il ne contient pas de dispositions concernant le fait de renoncer à une offre.
  2. Ne tournez pas autour du pot. Soyez honnête et faites savoir dès que possible au responsable de l’embauche, au recruteur ou au professionnel des ressources humaines que vous avez décidé de refuser son offre.
  3. Partez de façon élégante. Offrir des excuses de façon professionnelle par téléphone ou en personne est généralement la meilleure façon de gérer la situation. N’envoyez pas de message texte ou de courriel. Afin de ne pas couper de ponts, n’oubliez pas de remercier les personnes que vous avez rencontrées lors du processus de sélection.

 

Au sujet du sondage

Le sondage en ligne a été mis au point par Robert Half et mené par une firme de sondage indépendante. Il regroupe les réponses de plus de 530 employés de bureau au Canada âgés de 18 ans ou plus. 

Au sujet de Robert Half

Fondée en 1948, Robert Half est la première et plus grande firme de recrutement de personnel spécialisé au monde. L’entreprise compte plus de 300 bureaux dans le monde et offre des services en ligne de recherche d’emploi à l’adresse roberthalf.ca. Pour d’autres conseils de carrière et de gestion, consultez le blogue de Robert Half à l’adresse roberthalf.ca/blogue.

Availability Status

Let us know you're ready to work with one click.

Update My Status

Set Your Status

Click the blue button on your profile page at least once a week to keep your status set to Available.

Set Your Status

Your status will automatically change to Idle and Unknown over time, so update it weekly while you’re looking for work

Update My Status