Nouvelle étude : une majorité de leaders du domaine des technologies croient qu’ils peuvent s’affranchir de leurs courriels, leurs employés en sont moins certains

Availability Status

Let us know you're ready to work with one click.

Update My Status

Set Your Status

Click the blue button on your profile page at least once a week to keep your status set to Available.

Set Your Status

Your status will automatically change to Idle and Unknown over time, so update it weekly while you’re looking for work

Update My Status

58 % des leaders du domaine des technologies disent qu’ils appuieraient probablement un « couvre-feu de courriels », mais 43 % des travailleurs pensent que leur superviseur actuel ne serait pas du même avis.

  • Près de la moitié des travailleurs résisteraient mal à la tentation de vérifier leurs courriels après les heures de bureau.

 

Toronto, Ontario — Avec l’avènement d’un « droit à se déconnecter » légalement reconnu dans certains pays et l’examen par le gouvernement fédéral canadien d’un changement similaire au niveau des normes du travail, Robert Half Technology a sondé l’opinion de leaders du domaine des TI et d’employés de bureau pour voir s’ils seraient capables d’ignorer leurs courriels au-delà des heures normales de travail. Plus de la moitié (58 pour cent) des leaders du domaine des technologies croient qu’ils appuieraient probablement un « couvre-feu de courriels », mais 43 pour cent des travailleurs pensent que leur superviseur ne suivrait pas une telle consigne. De plus, près de la moitié (48 pour cent) de ceux-ci disent qu’ils résisteraient mal à la tentation de vérifier leurs courriels après les heures de bureau.

 

« Lorsqu’on est constamment en communication avec nos collègues, il peut devenir difficile de trouver du temps pourtant nécessaire pour décrocher et prendre un répit entre chaque journée de travail, souligne Deborah Bottineau, directrice de district pour Robert Half Technology. Bien que certains types de communication demeurent inévitables, le fait de répondre fréquemment à des demandes ou des courriels au-delà des heures normales peut mener au surmenage, avec pour effet d’avoir des employés moins productifs, moins créatifs et moins impliqués. Les superviseurs devraient encourager leur personnel à définir des périodes de réel « décrochage » et de recharge – en prêchant par l’exemple ».

 

Au sujet de l’étude

Le sondage en ligne a été mis au point par Robert Half Technology et mené par une firme de sondage indépendante de premier plan. Le rapport est fondé sur les réponses de plus de 500 travailleurs canadiens âgés de 18 ans ou plus travaillant dans des bureaux et de 270 décideurs en TI au Canada. Tous les répondants du secteur des TI ont été sélectionnés selon leur pouvoir d’embauche dans les services des systèmes d’information ou des technologies de l’information d’une entreprise.

 

À propos de Robert Half Technology

Robert Half Technology, qui compte plus de 100 bureaux dans le monde, est un chef de file en placement de professionnels en technologies de l’information pour des projets allant du développement Web à l’intégration de systèmes multiplateformes, en passant par la sécurité des réseaux et le soutien technique. Robert Half Technology offre des services de recherche d’emploi en ligne à roberthalf.ca/fr/technology. Les visiteurs peuvent aussi demander un exemplaire du Guide salarial 2019 de Robert Half Technology.