Les directeurs informatiques (di) canadiens dévoilent les plus importants obstacles au recrutement des meilleurs talents du secteur des technologies

Le rapport indique que les attentes envers une rémunération hors de portée et la pénurie de candidats sont à blâmer.

Toronto, ON (le 23 août 2017) – Le secteur des technologies a longtemps été considéré comme favorable aux chercheurs d’emplois, et bien que ce soit de bon augure pour les travailleurs des TI, cette situation joue souvent en défaveur des employeurs. Dans un nouveau sondage de Robert Half Technology, des directeurs informatiques canadiens ont donné leurs avis sur les difficultés d’embauche actuelles. L’obstacle le plus courant qui empêche de trouver les meilleurs candidats est le fait de ne pas être en mesure de répondre aux demandes salariales (30 %), suivi par le fait de ne pas trouver suffisamment de candidats qualifiés (26 %), et de ne pas être perçu comme un employeur de choix (22 %).

Un long processus d’embauche constitue aussi une entrave. L’étude de Robert Half Technology montre que la durée moyenne pour pouvoir à un poste de cadre en TI s’élève à 4,9 semaines et que 23 % des leaders en technologies sondés ont indiqué que leur processus d’embauche prend plus de temps qu’ils le souhaiteraient.

Un rapport de Robert Half a révélé que la partie la plus frustrante d’une recherche d’emploi du point de vue du candidat est la longue attente après l’entrevue pour savoir s’il a obtenu le poste, selon 64 % de travailleurs. Lorsqu’on leur a demandé combien de temps ils étaient prêts à attendre pour avoir une mise à jour d’un employeur avant de perdre tout intérêt envers le poste, 71 % des travailleurs interrogés ont indiqué qu’ils attendraient jusqu’à deux semaines.

« Dans le processus d’embauche, les premières impressions vont dans les deux sens et il est important que les entreprises établissent une relation positive avec les candidats à des postes en technologies dès le début », a indiqué Deborah Bottineau, gestionnaire régionale principale de Robert Half Technology. « Plus le processus d’embauche est interminable ou compliqué, plus les chercheurs d’emploi seront susceptibles de perdre patience avec l’entreprise et de perdre tout intérêt envers le poste. Élaborer une stratégie de recrutement ferme qui comprend un régime de rémunération concurrentiel et bien équilibré gardera les candidats talentueux motivés et les empêchera de chercher des occasions ailleurs. »

Robert Half Technology propose cinq conseils pour garder le processus d’embauche efficace :

  1. Soyez prêt. Avant d’afficher un poste vacant, communiquez avec votre équipe pour définir les aptitudes et l’expérience nécessaires. Consultez des ressources sectorielles comme le Guide salarial 2017 pour les technologies et TI afin de faire des recherches sur les salaires, avantages sociaux, mesures incitatives et privilèges les plus récents pour voir ce que vous pouvez offrir.
  2. Travaillez avec un recruteur. Si vous manquez de temps et de ressources pour le processus d’embauche, communiquer avec une firme de recrutement qui peut vous donner des renseignements exacts sur le marché local et vous aider tout au long de ce processus.
  3. Agissez rapidement. Ne laissez pas trop de temps s’écouler entre les entrevues, les discussions internes et l’offre finale. Demandez à vos membres clés de rencontrer les meilleurs candidats afin que vous puissiez prendre une décision rapide et bien appuyée.
  4. Communiquez ouvertement et régulièrement. Faites preuve de transparence dans toutes les phases du processus d’entrevue. Décrivez clairement le rôle, les responsabilités et le régime de rémunération, et tenez toujours à jour vos meilleurs candidats relativement à l’état de leur candidature et aux prochaines étapes.
  5. Présentez une offre. Lorsque votre équipe décide de présenter une offre, assurez-vous que la rémunération est juste et concurrentielle. Tenez des discussions internes avec les ressources humaines pour connaître les limites en cas de négociations salariales.

 

Au sujet du sondage

Le sondage a été mis au point par Robert Half Technology et mené par des firmes de sondage indépendantes auprès de plus de 270 directeurs informatiques au Canada. Le sondage a été conçu par Robert Half et réalisé par une firme de recherche indépendante auprès de plus de 400 travailleurs occupant un emploi dans un environnement professionnel.

Au sujet de Robert Half Technology

Robert Half Technology, qui compte 100 bureaux dans le monde, est un chef de file en placement de professionnels en technologies de l'information pour des projets allant du développement Web à l'intégration de systèmes multiplateformes, en passant par la sécurité des réseaux et le soutien technique. Robert Half Technology offre des services de recherche d'emploi en ligne à roberthalf.ca/technology. Suivez @RobertHalf_CAFR sur Twitter ou consultez notre blogue au roberthalf.ca/fr/blogue pour obtenir d'autres conseils sur le milieu de travail et pour suivre les tendances de l'embauche.