L’art de faire un suivi

100% des responsables de l’embauche canadiens recommandent de faire le suivi d’une candidature à un poste

Toronto, ON (le 19 septembre 2017) — Soumettre des documents de candidature puis attendre des nouvelles d’un employeur potentiel peut être aussi stressant que l’entrevue en tant que telle. Les chercheurs d’emploi devraient-ils donc faire un suivi auprès des responsables de l’embauche et dans l’affirmative, à quel moment? Selon un nouveau sondage effectué par la firme de recrutement Accountemps, tous les gestionnaires des ressources humaines sondés ont affirmé que les candidats devraient faire un suivi après avoir soumis un curriculum vitæ. 19 % ont dit que les candidats devraient communiquer avec le responsable de l’embauche dans un délai d’une semaine et 43 % ont suggéré entre une et deux semaines. Les répondants ont également fait part de leur moyen de communication privilégié, soit le courriel (46 %) et le téléphone (39 %).

On a posé la question suivante aux gestionnaires des ressources humaines : « Combien de temps un chercheur d’emploi devrait-il attendre avant de faire un suivi auprès du responsable de l’embauche après avoir envoyé son curriculum vitæ? » Voici leurs réponses :

Moins d’une semaine

19%

Entre une et deux semaines

43%

Entre deux et trois semaines

30%

Trois semaines ou plus

8%

Il ne devrait pas faire de suivi

0%

 

100%

On a également posé cette question aux gestionnaires des ressources humaines : « Selon vous, parmi les éléments suivants, lequel représente la meilleure façon pour un candidat de faire un suivi auprès d’un responsable de l’embauche après avoir envoyé son curriculum vitæ? » Voici leurs réponses*:

Courriel

46%

Appel téléphonique

39%

En personne

7%

Médias sociaux

2%

Message texte

2%

Ne sait pas/pas de réponse

3%

 

99%

* Le total des réponses n’est pas de 100 %, car les chiffres ont été arrondis.

« Ne vous découragez-vous pas si vous n’avez pas reçu de nouvelles d’une entreprise après avoir envoyé votre curriculum vitæ », a affirmé Dianne Hunnam-Jones, présidente d’Accountemps au Canada. « Attendez une semaine ou deux, puis faites un suivi rapide pour avoir une idée où est rendue l’entreprise dans le processus d’embauche et pour réitérer votre enthousiasme envers le poste. »

Il existe une distinction subtile entre montrer de l’intérêt et être insistant, a ajouté Mme Hunnam-Jones. « Communiquez avec le responsable de l’embauche en lui transmettant un message positif, amical et bref. »

Accountemps décrit ce qu’il faut faire et ne pas faire lorsque l’on communique avec un responsable de l’embauche :

À faire

À ne pas faire

Communiquer par courriel ou téléphone. Dans le cadre de votre suivi, envoyez votre courriel ou effectuez votre appel dans les deux semaines suivant la soumission de votre candidature au poste. Votre message doit être clair et concis et essayez de donner une impression de calme et de confiance.

Être insistant. Appeler plusieurs fois par jour ou encombrer la boîte de réception de l’employeur de nombreux courriels suscite un agacement. Ne courez pas le risque que l’on exclue votre candidature parce que vous êtes trop insistant.

 

Manifester de l'intérêt. Servez-vous de votre message pour réitérer ce que vous admirez de l’entreprise et de sa mission et pour rappeler la valeur que vous pouvez y apporter. Veillez à ce que votre message soit court et agréable et n’oubliez pas de vérifier l’orthographe et la grammaire.

 

Discuter du salaire. Lorsque vous faites le suivi de vos documents de candidature, ce n’est pas le moment d’aborder la rémunération, les avantages sociaux et les privilèges. Vous pourrez aborder ces éléments lorsque vous serez à une étape plus avancée du processus d’entrevue.

Demander quelles sont les prochaines étapes. Lorsque vous communiquez avec le responsable de l’embauche, demandez-lui quelles sont les prochaines étapes du processus d’embauche et à quel moment les candidats seront avisés à propos des entrevues.

 

Se laisser décourager. Si vous ne recevez aucune nouvelle de l’employeur, c’est le temps de passer à autre chose. Profitez de cette occasion pour peaufiner votre curriculum vitæ ou communiquer avec des contacts de votre réseau afin d’obtenir des pistes.

Au sujet du sondage

Le sondage a été mis au point par Accountemps et mené par une firme de sondage indépendante. Le sondage comprend des réponses de plus de 300 gestionnaires des ressources humaines dans des entreprises canadiennes qui comptent 20 employés ou plus.

Au sujet de Accountemps

Accountemps, une société de Robert Half, est le premier et le plus important service de dotation en personnel temporaire, en comptabilité, en finance et en tenue de livres dans le monde. L'entreprise compte plus de 325 bureaux répartis à travers le monde. D'autres ressources, y compris des services de recherche d'emploi en ligne, sont accessibles à roberthalf.ca/fr/accountemps. Suivez @RobertHalf_CAFR sur Twitter ou consultez notre blogue au roberthalf.ca/fr/blogue pour obtenir d'autres conseils sur le milieu de travail et pour suivre les tendances de l'embauche.