La pénurie de talents oblige les employeurs à modifier leurs tactiques d’embauche

Plus de la moitié des CFO canadiens éprouvent des difficultés en matière de recrutement

Toronto, ON — Le taux de chômage s’établissant à 5,9 % au Canada, soit le taux le plus faible depuis près d’une décennie, les employeurs éprouvent des difficultés à recruter les meilleurs talents pour de nombreux postes professionnels. Selon un sondage récent du cabinet de recrutement de personnel à l’échelle mondiale Robert Half, 51 % des CFO ont affirmé qu’il est à tout le moins plutôt difficile de trouver des travailleurs compétents pour les postes qui sont actuellement à pourvoir.

On a posé la question suivante aux CFO : « En général, est-il difficile actuellement pour votre entreprise de recruter des candidats compétents pour des postes professionnels? » Voici leurs réponses :

 

Très difficile

18 %

Plutôt difficile

33 %

Pas difficile

19 %

Sans objet / ne recrute pas

 30 %

Total

100 %

 

 

« Afin de s’assurer d’attirer de façon constante des professionnels de haut calibre, les organisations doivent mettre en place des processus d’embauche souples et complets, qui peuvent évoluer efficacement au gré des conditions actuelles du marché et du nombre limité de candidats », a déclaré Greg Scileppi, président, activités internationales de dotation en personnel, Robert Half.

Afin d’avoir une plus grande portée, 48 % des cadres interrogés par Robert Half élargissent leurs recherches sur le plan géographique. Parmi les autres stratégies, mentionnons le fait de raccourcir le processus d’embauche, de prendre en considération des candidats de niveau débutant pour des postes qui ne leur étaient auparavant pas offerts, d’assouplir les critères d’emploi et d’embaucher des professionnels intérimaires.

Robert Half offre les conseils suivants aux employeurs :

  1. Réexaminez vos critères d’embauche. Déterminez les attributs essentiels et les compétences qui peuvent être enseignées en milieu de travail. Élaborez un programme d’accueil solide afin d’aider les nouveaux employés à se mettre au diapason rapidement et à apprendre à connaître les systèmes et processus de votre entreprise.

 

  1. Accentuez le recrutement actif. L’époque où vous pouviez annoncer un poste vacant et attendre que des professionnels compétents présentent leur candidature est révolue depuis longtemps. Restez bien à l’affût. Quel que soit le type d’événement auquel vous participez, soyez prêt à décrire les possibilités d’emploi emballantes qu’offre votre entreprise.

 

  1. Envisagez des options de travail à distance. Donnez aux employés potentiels l’option de travailler à distance, si la nature de l’emploi s’y prête. Cette souplesse vous permet de puiser dans un bassin plus large de professionnels.

 

  1. Faites équipe avec un recruteur. Les professionnels en placement peuvent vous aider à trouver et à retenir rapidement des candidats que vous ne seriez peut-être pas en mesure de repérer vous-même. Ils s’occuperont également d’autres aspects du processus d’embauche, comme l’affichage des postes vacants, les entrevues avec les candidats, la vérification des références, la présentation des offres et la négociation de la rémunération.

 

  1. Tirez parti des recommandations des employés. Demandez aux employés s’ils connaissent des personnes qui pourraient enrichir l’équipe, puisque les membres de votre personnel sont plus susceptibles de vous recommander des candidats qui, à leur avis, conviendraient. Le fait de mettre en place un programme de recommandation d’employés peut également constituer un puissant outil de recrutement.

Au sujet du sondage

Le sondage a été mis au point par Robert Half et mené par une firme de sondage indépendante. Les résultats du sondage sont fondés sur des entrevues téléphoniques menées auprès de plus de 270 CFO provenant d’un échantillon aléatoire de sociétés canadiennes.

Au sujet de Robert Half

Robert Half compte plus de 300 établissements de dotation en personnel dans le monde et offre des services de recherche d'emploi en ligne sur les sites Web de ses divisions, lesquels sont tous accessibles par l'intermédiaire du site www.roberthalf.ca. Suivez @RobertHalf_CAFR sur Twitter ou consultez notre blogue au roberthalf.ca/fr/blogue pour obtenir d'autres conseils sur le milieu de travail et pour suivre les tendances de l'embauche.