Réembaucheriez-vous un ancien employé?

87 % des gestionnaires des RH réembaucheraient d’anciens employés, mais seulement 30 % de ces derniers accepteraient d’effectuer un tel retour

181 Bay Street, Suite 820
Toronto, ON M5J 2T3
Contact: Naz Araghian
416.865.2140
[email protected]

La majorité (87 %) des gestionnaires des ressources humaines (RH) interrogés ont affirmé qu’ils accueilleraient avec plaisir le retour d’un employé parti en bons termes, selon un sondage du service de dotation Accountemps. Par contre, les employés ne sont pas tous à l’aise d’effectuer un tel retour. En fait, 70 % des professionnels questionnés ont indiqué qu’il est improbable qu’ils présentent leur candidature à un poste chez un ancien employeur.

« Les anciens employés connaissent déjà la culture professionnelle, les attentes et les exigences de formation de l’organisation, ce qui signifie une période d’adaptation plus courte et moins de surprises, a commenté Dianne Hunnam-Jones, présidente d’Accountemps au Canada. Les organisations doivent en tenir compte lorsqu’un employé les quitte et faire des efforts afin de s’assurer que l’entrevue de fin d’emploi est productive et courtoise, pour ainsi laisser la porte ouverte au retour des bons employés. »

Nous avons demandé aux gestionnaires des RH : « Dans quelle mesure est-il probable que vous réembauchiez un ancien employé qui a quitté l’entreprise en bons termes? » Voici leurs réponses :

Très probable

30 %

Assez probable

57 %

Assez improbable

8 %

Très improbable

1 %

Ne sait pas

5 %

Total

101 %*

*Le total des réponses n’est pas de 100 %, car les chiffres ont été arrondis.

Nous avons demandé aux employés : « Dans quelle mesure est-il probable que vous posiez votre candidature à un poste chez un ancien employeur? » Voici leurs réponses :

Très probable

10 %

Assez probable

20 %

Assez improbable

27 %

Très improbable

43 %

Total

100 %

Nous avons aussi demandé aux employés pour qui un retour est improbable : « Quelle est la principale raison pour laquelle vous ne poseriez pas votre candidature à un poste chez un ancien employeur? » Voici leurs réponses :

Je n’aimais pas les fonctions de mon poste

21 %

Je n’aimais pas la culture professionnelle

20 %

Je n’aimais pas la direction

15 %

J’ai coupé les ponts à mon départ

8 %

L’entreprise a coupé les ponts à mon départ

7 %

Je n’avais pas reçu la formation ou les outils nécessaires pour m’acquitter efficacement de mes fonctions

2 %

Autres

27 %

Total

100 %

« Avant de réembaucher un ancien employé, il importe d’examiner la raison à l’origine de son départ, a ajouté Mme Hunnam-Jones. Un employé qui part afin de saisir des occasions de perfectionnement professionnel pourrait vous revenir doté de compétences supplémentaires et d’une plus grande expérience, alors qu’un employé qui est parti pour cause d’insatisfaction pourrait vous revenir aussi peu motivé qu’avant. Les gestionnaires chargés de l’embauche doivent s’assurer que l’employé revient pour de bonnes raisons et qu’il est enthousiasmé à l’idée de faire de nouveau partie de l’organisation. »

Voici quelques conseils d’Accountemps aux entreprises qui souhaitent laisser la porte ouverte aux employés qui les quittent :

  1. Effectuez des entrevues de fin d’emploi. Demandez les commentaires des employés qui démissionnent et donnez-y suite s’ils sont susceptibles d’améliorer le climat de travail.
  2. Séparez-vous avec professionnalisme. Évitez d’isoler les employés ayant donné leur démission. S’ils partent en bons termes, traitez-les comme des membres de l’équipe jusqu’à la fin de leur dernière journée de travail.
  3. Communiquez vos intentions. Si vous croyez que vous aimeriez réembaucher un employé qui vous quitte, dites-lui qu’il sera le bienvenu s’il souhaite revenir. Parfois, l’herbe n’est pas plus verte chez le voisin, alors cet employé pourrait bien sauter sur l’occasion et vous revenir.
  4. Gardez le contact. Restez en contact avec vos anciens employés au rendement exceptionnel. Leur situation pourrait changer n’importe quand et faire en sorte qu’ils se retrouvent à la recherche d’un nouvel emploi.
  5. Envisagez d’offrir aux employés boomerang un poste différent. Compte tenu des nouvelles compétences et de l’expérience qu’ils ont acquises, peut-être qu’un autre poste ou un autre service leur conviendrait mieux.

Au sujet du sondage

Les sondages ont été menés par une firme de sondage indépendante. Les résultats sont fondés sur des entrevues menées auprès de plus de 300 gestionnaires des RH de sociétés canadiennes responsables de 20 employés ou plus et auprès de plus de 400 employés de bureaux canadiens âgés de 18 ans ou plus.

Accountemps

Accountemps, une société de Robert Half, est le premier et le plus important service de dotation en personnel temporaire, en comptabilité, en finance et en tenue de livres dans le monde. L'entreprise compte plus de 340 bureaux répartis à travers le monde. D'autres ressources, y compris des services de recherche d'emploi en ligne, sont accessibles à accountemps.ca. Suivez Robert Half sur Twitter à @RobertHalf_CAFR pour obtenir des nouvelles sur le marché du travail et connaître les tendances de recrutement.

Renseignements :
Naz Araghian, 416.865.2140, [email protected]