Pourquoi votre dernière embauche s'est soldée par un échec

D'après les directeurs financiers, l'inadéquation des compétences est la principale cause

TORONTO, ON - Un récent sondage de Robert Half Finance et Comptabilité reflète une tendance soutenue : hormis un rendement insatisfaisant, les embauches qui se soldent par un échec résultent d'une inadéquation des compétences. Près de la moitié des directeurs financiers interrogés (47 %) partagent cet avis, une hausse de 18 points de pourcentage par rapport à un sondage similaire mené il y a cinq ans. Par ailleurs, 29 % des gestionnaires financiers estiment que les attentes imprécises par rapport au rendement sont la principale raison des échecs suivant l'embauche de nouveaux employés. 

Alors que l'ensemble des gestionnaires d'entreprise ont cité l'inadéquation des compétences comme le principal facteur d'échec de l'embauche, les directeurs financiers travaillant dans les plus petites entreprises (de 20 à 49 employés) étaient plus enclins que leurs pairs évoluant dans les plus grandes entreprises (1 000 employés et plus) à blâmer les attentes imprécises sur le plan du rendement.

On a posé la question suivante aux directeurs financiers : « Outre un rendement insatisfaisant, lequel des facteurs suivants est le plus susceptible de mener à l'échec d'une embauche? » Leurs réponses sont regroupées en fonction de la taille de l'entreprise* :

Nbre d'employés

Total

20-49

50-99

100-249

250-499

500-999

+ de 1 000

Inadéquation des compétences

47 %

50 %

48 %

34 %

24 %

41 %

46 %

Attentes imprécises en matière de rendement

29 %

30 %

22 %

36 %

51 %

35 %

7 %

Échec de l'intégration dans la culture d'entreprise

13 %

14 %

4 %

18 %

12 %

22 %

25 %

Conflits de personnalité

10 %

7 %

19 %

10 %

13 %

3 %

23 %

Ne sait pas / pas de réponse

1 %

0 %

6 %

2 %

0 %

0 %

0 %

100 %

101 %

99 %

100 %

100 %

101 %

101 %

*Le total de certaines des réponses n'est pas de 100 %, car les chiffres ont été arrondis.

« Souvent, quand les entreprises embauchent une personne ne convenant pas à l'emploi, c'est parce qu'elles n'ont pas défini clairement les qualités requises pour qu'un candidat réussisse dans un poste », a souligné Greg Scileppi, président, activités internationales de dotation en personnel, Robert Half. « Favorisez le succès des nouveaux employés potentiels en allant plus loin que la simple description de tâches générique; décrivez les compétences requises et fournissez des lignes directrices sur la façon dont les nouveaux employés peuvent exceller dans leur rôle dès le départ et à plus long terme. »

Profitez de l'embauche de personnes devant occuper des postes nouveaux ou existants pour montrer pourquoi votre entreprise offre un cadre de travail formidable, a ajouté M. Scileppi. « Créez une offre d'emploi promouvant les valeurs de l'entreprise, les avantages du personnel ainsi que les possibilités d'avancement professionnel afin d'attirer les professionnels possédant les compétences correspondant à vos besoins opérationnels. »

Robert Half Finance et Comptabilité donne quatre conseils afin d'éviter une mauvaise embauche :

  1. Dressez la liste des qualités essentielles. Faites une liste des compétences essentielles et de celles pouvant être acquises dans le cadre d'une formation. Bien que les compétences techniques d'un candidat puissent l'aider à obtenir un poste, ce sont ses compétences générales qui lui permettront de s'intégrer au sein de l'entreprise et d'assumer des responsabilités accrues.
  2. Ne bâclez pas l'étape de vérification des références. Communiquez avec les anciens employeurs des candidats pour voir s'ils ont des chances de bien performer au sein de votre entreprise. Demandez-leur de vous parler de leur comportement au travail, de leurs forces et des aspects à améliorer.
  3. Obtenez de l'aide de l'extérieur. En mettant à profit les vastes réseaux d'une firme de recrutement spécialisée, vous avez accès à un bassin de talents plus important. Un agent de recrutement peut aider à évaluer chaque candidat en fonction des compétences requises et des attentes sur le plan du rendement et ainsi accélérer le processus d'embauche.
  4. Agissez immédiatement. Si vous trouvez un candidat qui vous convient parfaitement, agissez rapidement et proposez une rémunération intéressante. Selon un autre sondage de Robert Half, les candidats prometteurs se désintéressent quand les sociétés tardent à prendre une décision. Ne prolongez pas le processus indûment.

Au sujet du sondage

Le sondage a été mis au point par Robert Half Finance et Comptabilité et mené par une firme de sondage indépendante. Les résultats du sondage sont fondés sur des entrevues téléphoniques menées auprès de plus de 270 directeurs financiers provenant d'un échantillon aléatoire de sociétés canadiennes.

Robert Half Finance et Comptabilité

Fondée en 1948, Robert Half Finance et Comptabilité, une division de Robert Half, est le premier et le plus important service de dotation en personnel spécialisé en finances au monde. L'entreprise compte plus de 325 bureaux dans le monde et offre des services de recherche d'emploi et des outils de gestion à roberthalf.ca/fr/finance. Pour obtenir des conseils de carrière et de gestion, suivez notre blogue à roberthalf.ca/fr/blog. Suivez Robert Half sur Twitter à @RobertHalf_CAFR pour obtenir des nouvelles sur le marché du travail et connaître les tendances de recrutement.

Renseignements : Naz Araghian
416 865-2140
[email protected]