La rétention : De nombreux employeurs ne voient pas les signaux d'alarme

Sondage : Plus de quatre employés canadiens sur dix songent à démissionner; les dirigeants ne savent pas pourquoi

Toronto, ON – Dans un récent sondage commandé par Robert Half, cabinet de dotation en personnel mondial, plus de quatre employés canadiens sur dix (43 %) ont indiqué qu'ils chercheraient probablement un nouvel emploi dans la prochaine année. Toutefois, les employeurs ne semblent pas se préoccuper outre mesure du roulement de personnel. Deux tiers (66 %) des CFO interrogés ont affirmé qu'ils n'avaient pas d'inquiétude en matière de rétention.

Pour les dirigeants, une partie du défi lié à la rétention consiste à comprendre pourquoi un bon employé voudrait quitter son emploi. Les CFO ont affirmé que selon eux, le potentiel limité de croissance représente la raison principale expliquant la démission des bons employés. Cependant, cette affirmation n'est pas vraie aux yeux des employés qui mentionnent les salaires et les avantages sociaux inadéquats comme raison principale pour démissionner.

« Les entreprises courent le risque de perdre des membres importants de leur équipe si elles relâchent leur vigilance quant à la satisfaction des employés », a déclaré Greg Scileppi, président, activités internationales de dotation en personnel, Robert Half. « Les gestionnaires devraient recueillir régulièrement de la rétroaction de leurs équipes afin de comprendre leurs besoins et d'être prêts à adapter leurs stratégies de rétention pour répondre à l'évolution des préférences et des tendances en matière de travail. »

On a posé la question suivante aux employés : « Quelle est la probabilité que vous cherchiez un nouvel emploi dans les 12 prochains mois? » Voici leurs réponses :

Très probable

16 %

Assez probable

27 %

Assez improbable

26 %

Très improbable

31 %

 

100 %

 

 

 

On a posé cette question
aux CFO : « Lequel des
facteurs suivants est le plus
susceptible d'entraîner la
démission d'un bon
employé? »*

On a posé cette
question aux
employés :
« Lequel des facteurs
suivants est le plus
susceptible de vous
faire quitter votre
emploi? »

Manque de possibilités de
perfectionnement professionnel
ou d'avancement

39 %

19 %

Salaire et avantages sociaux
inadéquats

25 %

28 %

Manque de reconnaissance

14 %

4 %

Insatisfaction à l'égard de la direction

9 %

20 %

Surcharge de travail

7 %

11 %

Manque d'intérêt envers le travail

5 %

18 %

Ne sait pas/pas de réponse

2 %

0 %

 

101*

100 %

 

* Le total des réponses n'est pas de 100 %, car les chiffres ont été arrondis.

« La rétention devrait toujours être une priorité évidente et permanente », a ajouté M. Scileppi. « Montrez que votre entreprise prend des mesures pour améliorer le bonheur des employés dans un effort visant à conserver le personnel difficile à remplacer, motivé et fidèle. »

Robert Half présente cinq conseils pour réduire le roulement de personnel :

  1. Mesurez la satisfaction au travail. Ne supposez pas que tout va bien. Demandez aux personnes ce qu'elles pensent de leur travail, notamment dans quelle mesure elles trouvent leur emploi intéressant et stimulant. Les rencontres individuelles régulières sont efficaces, mais pour obtenir une rétroaction franchement honnête, comme sur le degré de satisfaction des employés à l'égard de la direction, songez à mener un sondage anonyme.
  2. Augmentez les salaires. Ce n'est pas un secret que l'argent est le nerf de la guerre et qu'il sert à convaincre ou à faire changer d'avis. Si l'évaluation de la structure de rémunération de votre entreprise remonte à un certain temps, comparez les salaires de vos employés actuels aux salaires établis dans des ressources comme les guides salariaux de Robert Half . Cherchez à offrir une rémunération supérieure à la moyenne pour votre ville et votre industrie.
  3. Misez sur les primes. Ces incitatifs financiers représentent une façon de retenir les membres d'équipe hautement qualifiés, particulièrement si votre entreprise connaît un changement d'envergure comme une fusion ou une acquisition. En plus des récompenses fondées sur le mérite, cherchez des occasions d'accorder des primes ponctuelles à la suite de projets importants ou de périodes de rendement extraordinaire.
  4. Aidez les employés à refaire le plein. Même des employés bien rémunérés sont plus susceptibles de démissionner s'ils sont constamment stressés et surchargés de travail. Augmentez les chances de retenir les employés en leur offrant la liberté qu'ils recherchent. Pensez à l'autonomie, à la flexibilité des horaires, au travail à distance, aux commodités sur place et aux congés payés généreux.
  5. Montrez-leur le chemin à suivre. Si les employés ne voient pas de façon évidente de gravir les échelons au sein de l'entreprise, ils suivront leur propre chemin, soit la porte de sortie. Gardez les meilleurs employés d'aujourd'hui et les leaders de demain motivés en ayant régulièrement des discussions sur les possibilités d'avancement internes, ainsi que sur la volonté de votre entreprise à investir dans leur avenir.

Au sujet du sondage
Les sondages ont été mis au point par  Robert Half et menés par des firmes de sondage indépendantes. Le sondage auprès des employés comprend les réponses de plus de 400 professionnels canadiens âgés de 18 ans ou plus travaillant dans un bureau. Les résultats du sondage auprès des CFO sont fondés sur des entrevues téléphoniques menées auprès de plus de 270 CFO provenant d'un échantillon aléatoire de sociétés canadiennes.

Au sujet de Robert Half
Robert Half compte plus de 325 établissements de dotation en personnel dans le monde et offre des services de recherche d'emploi en ligne sur les sites Web de ses divisions, lesquels sont tous accessibles par l'intermédiaire du site www.roberthalf.ca. Suivez @RobertHalf_CAFR sur Twitter ou consultez notre blogue au roberthalf.ca/fr/blog pour obtenir d'autres conseils sur le milieu de travail et pour suivre les tendances de l'embauche.

Renseignements : Naz Araghian
416 865-2140
[email protected]

Availability Status

Let us know you're ready to work with one click.

Update My Status

Set Your Status

Click the blue button on your profile page at least once a week to keep your status set to Available.

Set Your Status

Your status will automatically change to Idle and Unknown over time, so update it weekly while you’re looking for work

Update My Status