« Bonjour, je ne suis pas au bureau… mais je consulte mes courriels… »

Sondage : Un tiers des travailleurs canadiens ne se débranchent pas du travail durant leurs vacances

Toronto, ON –  Les vacances au cours desquelles les travailleurs se débranchent complètement du travail sont-elles définitivement révolues? Les études démontrent que les « travacances » restent courantes pour certains travailleurs. Selon un sondage récent de la firme de recrutement Accountemps, 33 % des travailleurs canadiens ont déclaré qu'ils prenaient habituellement des nouvelles du bureau au moins une ou deux fois par semaine au cours de leurs vacances, ce qui ne constitue pas un changement significatif par rapport à la proportion de 36 % d'il y a un an.

Point positif : les travailleurs qui communiquent avec leur bureau le font moins fréquemment durant leurs congés : 6 % d'entre eux le font une ou deux fois par jour, comparativement à 10 % en 2016. Parmi les raisons invoquées pour prendre des nouvelles du bureau, on trouve : s'assurer que tout se passe bien (55 %), faire progresser les projets (51 %), éviter un surplus de travail au retour (47 %) et éviter aux collègues un stress supplémentaire (25 %).

« Les vacances sont une occasion de se détendre et de se ressourcer afin de revenir reposés et remotivés, affirme Dianne Hunnam-Jones, présidente au Canada d'Accountemps. Elles permettent de prendre le repos nécessaire grâce auquel les travailleurs seront plus concentrés et plus productifs à leur retour au travail. »

Mme Hunnam-Jones a en outre ajouté qu'« il peut ne pas être possible pour tous les employés de se débrancher complètement du travail, mais les gestionnaires doivent donner l'exemple en établissant des limites sur le temps passé à prendre des nouvelles du bureau et en encourageant leurs équipes à en faire autant. »

Voici d'autres résultats tirés du sondage mené par Accountemps :

  • Les professionnels envisagent de prendre 11 jours de congé en moyenne cet été; un chiffre identique à celui du sondage de l'an dernier.
  • Dans une proportion de 26 %, les travailleurs interrogés ont déclaré qu'ils envisageaient de prendre plus de jours de congé cet été que l'an dernier. Les travailleurs âgés de 55 ans et plus envisagent, dans une proportion de 32 %, de prendre davantage de jours de congé, comparativement à 30 % pour les travailleurs âgés de 18 à 34 ans et à 21 % seulement pour ceux âgés de 35 à 54 ans.
  • Les personnes interrogées envisagent, à 14 %, de prendre moins de jours de congé que l'été dernier. Dans une proportion de 13 %, les femmes envisagent de prendre moins de jours de congé, comparativement à 16 % pour les hommes.
  • Plus de la moitié (53 %) des travailleurs ont déclaré qu'ils auraient besoin de plus de temps pour se ressourcer. Les femmes interrogées ont indiqué, à 56 %, qu'elles n'avaient pas suffisamment de temps, comparativement à 50 % pour les hommes.
  • Dans leur ensemble, les personnes interrogées ont déclaré, dans une proportion de 66 %, ne prendre aucune nouvelle de leur bureau pendant leurs vacances estivales. À cet égard, 77 % des travailleurs âgés de 55 ans et plus ne prennent aucune nouvelle du bureau pendant leurs vacances, comparativement à 68 % pour les travailleurs âgés de 35 à 54 ans et à 61 % pour ceux âgés de 18 à 34 ans.

Accountemps suggère aux gestionnaires et aux travailleurs quatre façons de se débrancher entièrement du travail pendant leurs vacances.

  1. Promouvoir les avantages des vacances. Les gestionnaires devraient encourager leurs équipes à se débrancher de leur travail pendant leurs congés afin de profiter pleinement de cette période de repos.
  2. En informer ses collègues. Une fois votre demande de congé approuvée, informez vos principaux contacts de vos dates de vacances. Faites une synthèse de vos projets et désignez un membre de l'équipe qui gérera vos tâches quotidiennes en votre absence. Si vous envisagez de ne prendre réellement aucune nouvelle du bureau, informez-en clairement votre supérieur et votre équipe. 
  3. Établir des limites. Si vous éprouvez la nécessité de prendre des nouvelles du bureau, définissez les brefs moments auxquels l'on pourra vous joindre et indiquez-les dans votre message d'absence. Afin de vous reposer et de vous ressourcer, évitez de consulter vos courriels en dehors de ces moments.
  4. Se remettre sur la bonne voie. Dès votre retour, organisez une brève réunion avec votre supérieur ou votre équipe afin de savoir ce que vous pouvez avoir manqué pendant vos vacances et de connaître les projets prioritaires.

Au sujet du sondage

Le sondage a été mis au point par Accountemps et mené par une firme de sondage indépendante. Il regroupe les réponses de plus de 400 Canadiens âgés de 18 ans ou plus qui travaillent dans des bureaux.

Au sujet de Accountemps

Accountemps, une société de Robert Half, est le premier et le plus important service de dotation en personnel temporaire, en comptabilité, en finance et en tenue de livres dans le monde. L'entreprise compte plus de 325 bureaux répartis à travers le monde. D'autres ressources, y compris des services de recherche d'emploi en ligne, sont accessibles à roberthalf.ca/fr/accountemps. Suivez @RobertHalf_CAFR sur Twitter ou consultez notre blogue au roberthalf.ca/fr/blogue pour obtenir d'autres conseils sur le milieu de travail et pour suivre les tendances de l'embauche.