Débat ouvert: espaces de travail ouverts ou privés

Beaucoup d’entreprises canadiennes estiment qu’elles offrent des espaces de travail collaboratifs, mais les travailleurs sont-ils d’accord?

Toronto, ON (le 24 août 2017) – Les entreprises canadiennes pourraient envisager d’ajouter un peu de variété dans l’agencement de leurs bureaux. Alors que 81 % des travailleurs interrogés par Robert Half ont indiqué que les aménagements ouverts favorisent la collaboration, ils ont également souligné qu’un peu d’intimité contribue à créer un environnement de bureau plus productif et moins stressant. Pourtant, seulement 35 % des travailleurs ont déclaré que leur employeur leur offrait les deux options. Un sondage distinct mené par Robert Half auprès des gestionnaires des ressources humaines révélait que la majorité d’entre eux (57 %) estiment que leurs espaces de travail sont déjà collaboratifs et la plupart n’ont pas de projet visant à mettre à niveau leurs bureaux.

« Les espaces de travail devraient être aussi uniques et polyvalents que les employés qui les utilisent », a déclaré Greg Scileppi, président de Robert Half, activités internationales de dotation en personnel, Robert Half. « En tenant compte des diverses façons de travailler et des différentes préférences, les entreprises peuvent établir l’aménagement de bureau qui favorise un meilleur rendement, plus de confort et une plus grande productivité. »

Voici d’autres résultats tirés des sondages :

  • Alors que 81 % des travailleurs ont admis qu’un aménagement ouvert favorise la collaboration, ils ont également indiqué que d’autres configurations de bureau, y compris les postes de travail modulaires semi-privés (62 %), une combinaison d’espaces ouverts et privés (58 %) et des postes de travail modulaires privés (54 %) peuvent être collaboratifs.
  • Les employés qui disposent de postes de travail modulaires semi-privés et d’une combinaison d’espaces ouverts et privés sont ceux qui ont déclaré être les moins productifs en raison de leur espace de travail. Les travailleurs disposant de bureaux privés estimaient qu’ils étaient les plus productifs.
  • Près du tiers (30 %) des professionnels qui œuvrent à des postes de travail modulaires privés ont indiqué que la configuration de leur espace de travail nuit à la collaboration.
  • Soixante pour cent de ceux qui disposent de bureaux privés ont dit que leur espace de travail fait en sorte qu’ils se sentent détendus, comparativement à seulement cinq pour cent qui ont déclaré se sentir stressés. Ceux qui œuvrent à des postes de travail modulaires semi-privés (33 %) ont signalé la plus grande intensité de stress découlant de la configuration de leur espace de travail.

Selon M. Scileppi, les organisations doivent être sensibles à l’incidence que peut avoir l’aménagement du bureau sur les employés actuels et éventuels. « L’apparence et l’ambiance d’un bureau représentent l’entreprise et elles reflètent sa culture; le bon aménagement peut attirer des candidats au cours du processus d’embauche et faire en sorte que le personnel actuel se sente mobilisé et appuyé. »

Robert Half identifie les avantages et inconvénients liés à différentes configurations d’espaces de travail afin d’aider les gestionnaires à décider de ce qui convient à leur bureau :

  1. Bureaux privés

Avantages : Les employés et la direction peuvent faire des appels téléphoniques professionnels et personnels, tenir des réunions ou mener des discussions privées sans être vus ou entendus par les autres membres du personnel.

Inconvénients : Ils sont coûteux et leur mise en place exige plus d’espace. Les travailleurs qui ferment leur porte peuvent paraître inaccessibles.

  1. Postes de travail modulaires privés

Avantages: Ils offrent une certaine intimité.

Inconvénients: Les discussions à l’extérieur peuvent être une source de distraction et les employés craignant de déranger leurs collègues pourraient éviter les discussions, empêchant ainsi la collaboration.

  1. Postes de travail modulaires semi-privés

Avantages : Les professionnels peuvent se voir les uns les autres, ce qui facilite les discussions spontanées. Cette option offre une sensation semblable à celle d’un aménagement ouvert, tout en permettant aux travailleurs d’avoir l’impression qu’il s’agit d’un espace bien à eux.

Inconvénients : Les discussions impromptues peuvent être dérangeantes pour ceux qui travaillent à proximité et qui tentent de se concentrer.

  1. Aménagement ouvert

Avantages : Cette option permet de réduire les frais généraux et il s’agit de celle qui convient le mieux aux rôles, services et industries qui exigent un niveau élevé de collaboration.

Inconvénients : Cet aménagement n’est pas idéal pour les personnalités introverties ou pour ceux qui ont besoin d’un endroit calme pour se concentrer. De plus, il n’offre pas d’espaces privés pour mener des discussions confidentielles.

  1. Combinaison d’espaces privés et ouverts

Avantages : Cet aménagement n’est pas aussi dérangeant que les autres types de configuration et il permet aux employés de se réunir dans des aires communes.

Inconvénients : Il s’agit d’un aménagement dont la mise en place est plus coûteuse et la conception d’un tel type d’espace peut exiger plus de temps.

Au sujet des sondages

Les sondages ont été mis au point par Robert Half et menés par des firmes de sondage indépendantes. Le sondage auprès des gestionnaires des ressources humaines comprend des réponses de plus de 300 gestionnaires des ressources humaines dans des entreprises canadiennes qui comptent 20 employés ou plus. Le sondage auprès des employés comprend les réponses de plus de 500 professionnels canadiens âgés de 18 ans ou plus travaillant dans un bureau.

Au sujet de Robert Half

Robert Half compte plus de 325 établissements de dotation en personnel dans le monde et offre des services de recherche d'emploi en ligne sur les sites Web de ses divisions, lesquels sont tous accessibles par l'intermédiaire du site www.roberthalf.ca. Suivez @RobertHalf_CAFR sur Twitter ou consultez notre blogue au roberthalf.ca/fr/blogue pour obtenir d'autres conseils sur le milieu de travail et pour suivre les tendances de l'embauche.