Utiliser les médias sociaux pour recruter : cinq erreurs à éviter

Par Karan Munyal le 9 mai, 2017 à 18:52

Le nombre d’utilisateurs des médias sociaux ne cesse d’augmenter. C’est pourquoi les spécialistes des ressources humaines et les gestionnaires recruteurs intègrent de plus en plus des outils comme Facebook et LinkedIn à leur stratégie de recrutement. 

Par ailleurs, certains candidats invitent les employeurs à consulter leurs profils sur les réseaux sociaux dans l’espoir que l’information qui s’y trouve donnera aux gestionnaires recruteurs un portrait complet de la personne derrière le curriculum vitae et la lettre de motivation. De même, les recruteurs font parfois du repérage sur LinkedIn et sur Twitter en utilisant des mots clés pertinents pour le poste qu’ils cherchent à pourvoir et communiquent par la suite avec les candidats les plus talentueux qui pourraient vouloir relever un nouveau défi.  

Si ces réseaux peuvent indéniablement aider les gestionnaires recruteurs à trouver de nouveaux employés, il y a tout de même des pièges à éviter lorsque vous élaborez une stratégie de recrutement qui intègre les médias sociaux. Voici donc cinq erreurs courantes que trop de gestionnaires recruteurs commettent. 

1. Penser que le recrutement social ne comporte aucun risque 

Lorsque vous examinez le profil des candidats, vous pouvez découvrir des renseignements personnels à propos desquels vous n’oseriez pas poser de question en entrevue, comme le sexe, l’âge, la race, la religion, l’état civil, l’orientation sexuelle ou un handicap. Il est déjà arrivé que des candidats poursuivent des entreprises parce qu’ils croyaient avoir été écartés de la course à cause du contenu affiché sur leurs profils en ligne.  

Lorsque vous cherchez des employés potentiels en ligne, assurez-vous de faire les mêmes recherches pour tous les candidats et envisagez aussi la possibilité d’attendre après la première entrevue en personne pour faire vos recherches en ligne. Votre service juridique peut également vous donner des conseils pour éviter les problèmes liés à l’utilisation d’outils ou d’applications de médias sociaux pour les processus d’embauche. 

2. Penser que les médias sociaux peuvent remplacer les relations interpersonnelles 

Voilà l’une des pires erreurs. Les médias sociaux doivent renforcer, et non remplacer, les relations face à face traditionnelles – communiquer avec des candidats potentiels par l’entremise d’événements de réseautage ou nouer des relations avec des recruteurs réputés par exemple.  

De plus, la qualité des aptitudes interpersonnelles d’un candidat joue un rôle de plus en plus important pour les entreprises, même pour les postes qui ne requièrent aucune interaction avec les clients. Enfin, le travail d’équipe et le besoin de communiquer avec les autres employés de l’entreprise ont acquis de l’importance malgré l’ère du numérique. C’est pourquoi les gestionnaires recruteurs doivent s’assurer que les candidats cadrent bien avec l’entreprise et sa culture. Un employeur ne peut pas évaluer avec précision ces attributs sur une page Facebook ou LinkedIn. 

3. Juger trop rapidement 

Les gestionnaires qui jugent trop sévèrement des candidats potentiels en se fiant aux renseignements qu’ils trouvent en ligne risquent d’éliminer involontairement des professionnels compétents pour un poste. Votre décision d’embaucher une personne ne se baserait jamais uniquement sur une lettre de motivation bien écrite, et vous ne devriez pas non plus rejeter un candidat simplement parce que certains éléments de son profil vous ont fait froncer les sourcils. 

Particulièrement actifs sur les médias sociaux, les candidats des générations Y et Z sont généralement à l’aise d’étaler leur vie personnelle et professionnelle sur Internet. Les gestionnaires qui utilisent les médias sociaux comme ressource de recrutement doivent réaliser que certains chercheurs d’emploi partagent leurs renseignements en ligne plus librement que d’autres. 

Il importe aussi de savoir que certaines personnes consacrent plus de temps que d’autres sur des sites de réseautage. Les candidats passifs, qui ne sont pas activement à la recherche d’un emploi, mais qui seraient prêts à discuter de nouvelles possibilités d’emploi avec la bonne entreprise, peuvent donner l’impression qu’ils ne sont pas des chercheurs d’emploi sur LinkedIn. Ne rejetez pas un candidat uniquement parce que son profil fournit peu de renseignements ou n’est pas à jour. 

4. Sous-estimer le temps à consacrer 

Les sites de réseautage social sont des communautés, ce qui signifie que plusieurs mois peuvent être nécessaires pour bâtir des relations avec les utilisateurs. De plus, n’oubliez pas que le langage et les coutumes des membres d’un réseau peuvent être difficiles à comprendre pour les non-initiés. Les gestionnaires recruteurs et les professionnels des ressources humaines qui consultent Twitter, Facebook ou d’autres médias sociaux sans tenir compte du temps à consacrer pour nouer de relations utiles peuvent ne pas obtenir les résultats désirés. 

Les recruteurs doivent surtout savoir que, lorsqu’ils établissent des contacts directement avec des employés talentueux qu’ils ont repérés en ligne, il ne s’agit pas d’un échange unique et sans suite. L’entreprise qui recrute doit absolument prendre le temps d’évaluer la façon dont les personnes interagissent et à quel moment elles préfèrent que vous communiquiez avec elles.  

5. Oublier de mettre à jour vos propres profils sur les médias sociaux 

Le réseautage social est une avenue à deux voies. Votre entreprise veille-t-elle à ce que son profil soit à jour en tout temps? Au minimum, elle doit fournir des coordonnées à jour sur LinkedIn, Facebook et les autres sites que vous utilisez. Vous pourriez également en profiter pour donner des renseignements sur la culture de votre organisation et sur les avantages d’y travailler. Si vous travaillez dans un secteur où les gens sont habituellement très présents en ligne, vous pouvez afficher votre offre d’emploi sur votre page – cela permettra aux candidats qualifiés de communiquer avec vous.  

Bien qu’il soit relativement simple de se connecter aux médias sociaux, ces ressources ne constituent pas une solution miracle, contrairement à ce que plusieurs gestionnaires recruteurs peuvent penser. Les stratégies de recrutement les plus efficaces reposent sur une combinaison de ressources technologiques et humaines. 

Lisez plus d’articles du blogue…

Availability Status

Let us know you're ready to work with one click.

Update My Status

Set Your Status

Click the blue button on your profile page at least once a week to keep your status set to Available.

Set Your Status

Your status will automatically change to Idle and Unknown over time, so update it weekly while you’re looking for work

Update My Status