Tout ce que vous devez savoir sur le processus de recrutement

Par le 8 mai, 2017 à 13:24

Lorsque vous posez votre candidature à un poste, le processus de recrutement peut être un vrai mystère. C’est parfois décourageant. Si vous avez une bonne compréhension des étapes de recrutement que suivent la plupart des entreprises, vous réduirez certainement votre stress au moment de chercher un emploi et en attendant la réponse d’un employeur potentiel.

Bien connaître les rouages du processus de recrutement vous donne également des indices de ce que vous devez faire à chaque étape afin de mettre toutes les chances de votre côté pour décrocher l’emploi. Vous trouverez ci-dessous les principales étapes de recrutement auxquelles vous pouvez vous attendre, ainsi que d’autres facteurs à considérer lorsque vous vous lancez dans une recherche d’emploi.

Principales étapes du processus de recrutement

Voici un aperçu du processus de recrutement typique qui suit l’envoi de votre CV. Certains de nos conseils pourraient même vous aider à influencer la décision de l’employeur de vous garder dans la course ou non.

1re étape : Évaluation par les ressources humaines

Dans la plupart des entreprises, un programme informatique de lecture parcourt les CV reçus à la recherche de mots-clés et de phrases précises. Habituellement, ces mots et ces phrases correspondent à ceux qui figurent dans l’offre d’emploi. Si votre CV contient des mots identiques à ceux de la description de poste (à condition qu’ils correspondent réellement à vos compétences et à votre expérience, bien entendu), il est plus probable que votre demande d’emploi soit retenue.

2e étape : Entrevue téléphonique

Une fois les CV repérés par le programme de lecture, un représentant des ressources humaines sélectionne d’abord ceux qui répondent le mieux aux exigences du poste. Ce représentant appelle ensuite chaque candidat retenu et mène une brève entrevue téléphonique. Si vous recevez un tel appel, répondez aux questions du représentant des ressources humaines avec professionnalisme et enthousiasme. Non seulement celui-ci vise à confirmer les renseignements figurant dans votre CV, mais il évalue aussi vos aptitudes à communiquer ainsi que votre intérêt pour le poste. C’est à cette étape que le représentant décide s’il transmettra ou non votre CV au gestionnaire recruteur.

3e étape : Première entrevue

Une fois que le représentant des ressources humaines a discuté avec le gestionnaire recruteur des qualifications de chaque candidat, le gestionnaire sélectionne les candidats qu’il souhaite rencontrer lors d’un entretien d’embauche. Comme le gestionnaire a pris connaissance des compétences et du parcours professionnel des candidats, durant l’entrevue, il évalue la personnalité des candidats ainsi que leur compatibilité avec les exigences du poste et la culture d’entreprise. Si vous êtes convoqué à une telle entrevue, préparez-vous à répondre aux questions habituelles au sujet de vos compétences et de votre expérience. Vous aurez également à expliquer comment celles-ci satisfont aux exigences de l’emploi. En outre, on vous posera sans doute des questions situationnelles, pour connaître votre compréhension de certaines exigences du poste et des questions comportementales, pour évaluer vos aptitudes interpersonnelles et votre jugement; soyez prêt à y répondre.

4e étape : Deuxième entrevue

Le premier cycle d’entrevues sert généralement à restreindre la liste des candidats pour n’en garder que deux ou trois. Ces candidats sont ensuite convoqués à une deuxième entrevue, souvent en présence d’un autre gestionnaire, de collègues potentiels ou du chef de service. Voilà votre chance de faire valoir votre personnalité, sans toutefois compromettre votre professionnalisme. Cette entrevue permet de cerner davantage vos méthodes de travail et de se faire une meilleure idée de votre personnalité.

5e étape : Décision et offre d’embauche

Une fois les entrevues supplémentaires terminées, les gestionnaires qui ont participé au processus comparent leurs impressions sur chaque candidat, ils prennent une décision et le représentant des ressources humaines fait une offre au candidat sélectionné.

6e étape : Négociation du salaire

Pour certains chercheurs d’emploi, la négociation du salaire, soit la toute dernière étape du processus de recrutement, est la plus angoissante. Si vous n’êtes pas bien préparé pour négocier, vous risquez d’en payer le prix (sans mauvais jeu de mots). Faites d’abord vos recherches pour connaître les tendances salariales dans votre province et votre ville relativement à l’emploi auquel vous postulez à l’aide d’outils comme le Guide salarial ou le calculateur de salaire de Robert Half. Ensuite, tenez compte de votre valeur pour l’entreprise en fonction de vos compétences, de la valeur que vous êtes susceptible d’apporter à l’équipe et du contexte particulier à votre secteur ou à votre poste (par exemple, est-ce un secteur en croissance rapide ou un poste difficile à pourvoir?). Enfin, ne négligez pas la valeur de la rémunération globale (comme les avantages sociaux et autres à-côtés, les congés payés et la formation) au lieu de vous intéresser exclusivement au salaire. Si l’employeur et vous concluez une entente, assurez-vous que tout soit mis par écrit.

Si vous franchissez la dernière étape du processus de recrutement, félicitations! Sinon, ne vous laissez pas abattre. Rappelez-vous qu’il est souvent difficile pour un employeur de trancher entre la personne à qui il confie le poste et un autre candidat en lice. Si vous avancez dans le processus, c’est que vous êtes sans conteste un des meilleurs candidats pour le poste. Restez concentré sur votre recherche d’emploi : une autre occasion pourrait se présenter bientôt.

Le recruteur : un allié précieux dans le processus

Revenons au début du processus. Si vous vous sentez dépassé à l’idée de postuler à de nombreuses offres d’emploi en ligne et que vous doutez d’avoir couvert toutes les occasions qui correspondent à vos compétences et à vos préférences en matière de lieu de travail, il est peut-être temps de faire appel aux services d’une agence de recrutement. La principale différence entre affronter le processus de recrutement seul et faire appel à un recruteur est la suivante : le recruteur effectue plusieurs étapes du processus à votre place, vous trouve davantage d’offres d’emploi et vous prodigue des conseils généraux du début à la fin. Voici quelques conseils pour tirer profit des services d’un recruteur :

1. Discuter

Que vous soyez activement à la recherche d’un nouvel emploi ou tout simplement curieux de connaître vos options professionnelles, le processus de recrutement commence toujours par un tête-à-tête avec le recruteur. D’une part, le recruteur apprendra à vous connaître et, d’autre part, vous aurez un bon aperçu du fonctionnement de l’agence, en plus de bénéficier de renseignements privilégiés sur le marché de l’emploi local.

2. Révéler sa personnalité

Il va sans dire que les recruteurs veulent connaître votre parcours professionnel et vos compétences, mais ils veulent également cerner votre personnalité. Lorsqu’un candidat s’entretient avec un recruteur, ils discutent principalement de l’expérience et des forces du chercheur d’emploi, ainsi que de ses compétences personnelles et des types d’environnements de travail qui l’intéresse. Ainsi, l’agence peut cibler un milieu de travail où vous connaîtrez du succès et serez heureux.

3. Être franc au sujet de ses besoins

Comme le recruteur vous représente durant le processus de recrutement, il doit connaître vos préférences et vos exigences salariales. Accepteriez-vous un emploi à temps partiel ou contractuel, ou êtes-vous à la recherche d’un poste à temps plein? Quel est le salaire qui vous convaincra d’accepter un poste? Le recruteur vous transmettra uniquement des offres pour des postes correspondant à vos critères. Il est également utile que le recruteur sache quels avantages vous inciteraient à accepter ou refuser un poste.

4. Tenir compte de leurs ressources

Les recruteurs sont souvent au courant d’offres d’emplois non affichées, et ils peuvent même savoir qu’une entreprise songe à embaucher du personnel. Si un recruteur considère qu’un candidat pourrait bien cadrer avec les besoins d’une entreprise en particulier, il peut dans certains cas aller jusqu’à monter un dossier menant à l’embauche du candidat. Lorsque l’agence de recrutement trouve un poste qui pourrait vous convenir, elle propose votre profil à l’employeur. Si le gestionnaire recruteur est du même avis que l’agence, vous recevrez un appel au sujet du poste. Si le poste vous intéresse, vous aurez une conversation téléphonique ou vous passerez une entrevue en personne avec l’employeur potentiel. Ensuite, l’agence communiquera avec vous et le gestionnaire recruteur sur la façon de procéder. Si votre candidature répond aux exigences recherchées, la négociation de la rémunération et des avantages sociaux sera conduite par l’intermédiaire du recruteur, puis une date d’entrée en poste sera fixée.

5. Rester en contact

Que vous obteniez un poste temporaire ou à temps plein, restez en communication avec le recruteur qui vous a aidé. Envoyez-lui un courriel tous les trois à six mois pour lui donner vos impressions sur votre nouvel emploi. Le recruteur a tout autant intérêt que vous à ce que vous ayez du succès au travail. De plus, la prochaine fois que vous chercherez un emploi, il sera à jour sur votre situation et pourra vous aider sur-le-champ.

Optimiser son potentiel : faire valoir ses compétences personnelle

Au fur et à mesure que la recherche d’emploi évolue, vous aurez de nombreuses occasions de faire bonne impression : de la première discussion avec le recruteur ou le gestionnaire recruteur à la conversation téléphonique initiale, en passant par votre interaction avec la personne à la réception lorsque vous vous présentez en personne pour un entretien d’embauche. Quelle que soit l’étape du processus de recrutement, vous devrez être facile à aborder et faire preuve d’enthousiasme au sujet de votre vie professionnelle. La manifestation de vos aptitudes interpersonnelles ne doit être égalée que par la démonstration de vos compétences fonctionnelles et professionnelles.

Voici quelques conseils pour utiliser vos compétences personnelles à bon escient et faire bonne impression aux personnes avec lesquelles vous interagirez pendant le processus de recrutement.

1. Préparer son argumentaire

Élaborez un discours convaincant qui décrit qui vous êtes, quelles sont vos compétences particulières et votre parcours professionnel unique. Ensuite, réduisez votre discours à une idée centrale, en une phrase ou deux, qui constitue l’énoncé de positionnement de votre marque de commerce personnelle.

2. Exprimer son enthousiasme

Lorsque vous manifestez un vif intérêt pour votre travail, les autres le ressentent. Avez-vous appris une nouvelle technique ou réglé un problème particulièrement épineux au cours d’un projet? Avez-vous collaboré avec une équipe particulièrement stimulante? Soyez prêt à aborder tout ce qui vous passionne dans votre travail. Vous serez naturellement serein et souriant pendant la conversation.

3. Contrôler son langage corporel

La façon dont vous vous exprimez et dont vous vous présentez est tout aussi importante que vos propos. Voici quelques éléments à retenir sur le plan du langage non verbal : maintenez un contact visuel avec votre interlocuteur, tenez-vous dans une posture attentive et assurez-vous de donner une poignée de main assez ferme.

4. Être à l’écoute

Sachez vous vendre et vendre vos idées. Cela signifie notamment de vous mettre dans la peau de votre interlocuteur et, surtout, d’écouter ce qu’il a à dire. Soyez tout ouïe, posez des questions et participez activement à la discussion. Présentez-vous à l’entrevue en ayant vous-même préparé des questions, pour éviter toute hésitation lorsque votre tour viendra. Vous ne vous montrerez pas sous votre meilleur jour si vous n’avez pas de questions.

5. Être reconnaissant

Chaque étape du processus de recrutement exige du temps, non seulement le vôtre, mais aussi celui des personnes qui mènent les entrevues et sélectionnent le nouvel employé. N’oubliez pas de remercier toutes ces personnes de leur temps et de leur attention. Envoyez un courriel ou une note manuscrite après chaque entretien d’embauche, même ceux qui ne mènent pas à un poste. C’est votre réputation qui est en jeu à long terme

En un mot, un CV en béton peut mener à une entrevue, mais c’est à vous de briller de mille feux pour décrocher l’emploi. Ainsi, apprenez à bien connaître le processus de recrutement typique et faites-vous un devoir de faire bonne impression à chaque étape du processus.

Lisez plus d’articles du blogue…

Availability Status

Let us know you're ready to work with one click.

Update My Status

Set Your Status

Click the blue button on your profile page at least once a week to keep your status set to Available.

Set Your Status

Your status will automatically change to Idle and Unknown over time, so update it weekly while you’re looking for work

Update My Status