Comment survivre au travail à domicile lorsque vos enfants sont présents

Par Robert Half on le 6 avril, 2020 à 15:13

Par Kara Gehbart Uhl

Vous êtes peut-être télétravailleur, entrepreneur indépendant ou pigiste avec un bureau à domicile. Peut-être votre employeur expérimente avec un avantage de travail à la maison les vendredis. Ou peut-être que vous ne travaillez pas habituellement à domicile, mais que le lave-vaisselle est cassé et qu'on vous a donné une fenêtre de 8 heures pour que quelqu'un vienne le réparer. Il existe d'innombrables raisons pour lesquelles les parents travaillent à la maison de nos jours, au moins de temps en temps.

J'ai des années d'expérience de travail dans un bureau d'entreprise. On peut dire que la vision agréable que j'avais de devenir pigiste en tant que mère au foyer alors que j'étais enceinte de mon aîné ne s'est pas vraiment concrétisée. Partager un espace avec des personnes plus jeunes - et beaucoup plus bruyantes - que vos collègues habituels peut certainement être un défi. (Ma surprise de voir que mon bambin ne s'asseyait pas sur une couverture et ne jouait pas tranquillement avec des blocs de bois pendant que je tapais pendant des heures est maintenant assez risible). Les choses ne sont pas forcément plus faciles maintenant que mes enfants sont plus âgés. Un exemple :

C'est la fin de l'après-midi et je mène un important entretien téléphonique dans mon bureau à domicile. La porte s'ouvre et une note est placée sur mon bureau. « Owen m'a traité de méchant. » Le frère jumeau d'Owen se tient là, attendant une réponse. J'écris sur la note, en majuscules, « ATTENDEZ! » alors que je continue à mener mon entretien téléphonique. Il me répond « OK », puis s'enfuit en courant pour jouer un peu plus.

Ma fille a 11 ans, mes jumeaux en ont 9 et je travaille en tant que pigiste depuis bien avant leur naissance. Mon mari et moi n'avons jamais embauché de gardienne à plein temps. Quelques vérités : Pendant l'année scolaire, je travaille quand mes enfants sont à l'école. Pendant l'été, je travaille moins les jours de semaine et plus le soir ou les fins de semaine. Je suis attentive aux jeux sportifs et aux récitals de piano, mais j'apporte régulièrement mon ordinateur portable aux entraînements et aux leçons. J'ai reçu de bonnes nouvelles lorsque mon mari a appris qu'il pouvait commencer à travailler à la maison avec son emploi à temps plein dans une entreprise, ce qui me donne plus de souplesse si je dois quitter la maison.

Ces dernières années, j'ai appris d'importantes leçons, et ces leçons ont fait de moi à la fois une meilleure pigiste et un meilleur parent. Voici quelques astuces, ainsi que des conseils de la part d'autres parents « Pas maintenant, je suis au téléphone » qui doivent parfois transformer leur table de cuisine en bureau improvisé.

Établir des attentes claires

Les enfants ne sont pas des collègues. Mais ce qui leur manque en matière de développement du cerveau et de maturité est compensé par l'amour et l'humour, et parfois par la frustration. Un après-midi, quand ma fille était petite, toute notre famille était dans la fourgonnette et mon mari devait passer un appel pour le travail. Après avoir expliqué l'importance de se taire, il y a eu une brève pause, puis ma fille a crié : « Tu veux entendre comment je peux faire le bruit d'un mouton? »

Voici quelques conseils pour rendre votre journée un peu moins stressante.

  • Choisissez un espace de travail désigné (un bureau, une table, la table de la salle à manger, et même votre lit) qui suscite chez vos enfants l'attente que lorsque vous êtes dans cet espace, ils doivent vous laisser tranquille, sauf en cas d'urgence.
  • Les enfants aiment l'ordre, la routine et savoir ce qui les attend. Soyez clair sur l'itinéraire de la journée (« Je travaille jusqu'à 16 heures aujourd'hui; nous passerons du temps ensemble après 16 heures. Si tu te comportes bien, je t'emmènerai même au parc. »)
  • Pour éviter le bruit et les interruptions, comparez votre travail à leurs devoirs, en leur rappelant à quel point ils sont irrités lorsqu'ils essaient de faire leurs devoirs et qu'un frère ou une sœur (ou un parent) les dérange.
  • Oui, les enfants doivent apprendre à se divertir, mais ne les mettez pas en position d'échec. Proposez des activités tranquilles s'il pleut. (Les casse-tête ou le bricolage sont très bien.) Faites des réserves de livres à la bibliothèque. Offrez un accès facile aux jeux de briques, aux jeux de société, aux voitures, aux poupées – tout ce qui les intéresse. Laissez-les regarder la télévision si vous en avez besoin. Faites une longue liste de « choses à faire quand vous vous ennuyez » et affichez-la pour en faciliter l'accès.
  • Sachez qu'ils feront des erreurs. Des enfants sont des enfants. Ils oublieront, ils perdront patience, ils se disputeront avec leurs frères et sœurs et ils enfreindront les règles. Faites preuve d'indulgence pour éviter de susciter un ressentiment sans cesse croissant. Lorsque le calme est crucial, parlez avec eux avant. Expliquez-leur l'importance de l'heure suivante et leurs obligations, et faites-leur savoir quelles sont les urgences qui justifient une interruption et quelles sont les conséquences auxquelles ils peuvent être confrontés si une interruption s'avère inutile. Assurer le suivi.

Envisager d'investir dans une gardienne d'enfants ou une « assistance aux parents »

Pendant plusieurs années, quand mes enfants étaient plus jeunes, j'ai refusé de dépenser de l'argent pour une gardienne extérieure, de peur que cela ne réduise trop mes profits. Au lieu de cela, je commençais à travailler dès que les enfants allaient se coucher, en restant debout jusqu'aux petites heures du matin. Tout en a souffert : le travail que je faisais à 3 heures du matin, puis mon rôle de parent quelques heures plus tard.

J'ai donc commencé à utiliser un service de garde d'enfants ou à appeler l'une des nombreuses gardiennes d'école secondaire de ma région. Pour les enfants plus âgés, vous pouvez envisager de faire appel à un assistant parental, c'est-à-dire un adolescent plus âgé qui accompagnera vos enfants et les conduira à l'endroit souhaité. Oui, cela coûte un peu d'argent. Mais l'avantage, c'est que le travail est plus solide et que les parents sont meilleurs. Si vous recherchez une solution plus rentable, envisagez de créer une coopérative de garde d'enfants. Les autres parents acceptent de garder vos enfants gratuitement, et en échange vous leur rendez la pareille lorsqu'ils ont besoin d'un coup de main.

Demander de l'aide

Si vous vivez avec un partenaire, n'hésitez pas à demander de l'aide. Comme de nombreux employeurs deviennent plus flexibles en ce qui concerne les politiques de télétravail, vous pourriez être surpris de ce qui peut être mis en place. Envisagez de modifier vos horaires de travail tous les deux, de manière à ce qu'il n'y ait que peu de chevauchements. Demandez à votre partenaire d'essayer de négocier des heures de travail à domicile afin que vous puissiez nettoyer à tour de rôle les collations renversées ou aider aux devoirs. Partagez les fonctions de dépôt et de ramassage. Laissez tomber toute culpabilité que vous pourriez avoir. Parlez avec votre partenaire et trouvez un terrain d'entente. Vous méritez tous les deux, à égalité, un temps de travail ininterrompu.

Quitter la maison (même brièvement)

Une collègue professionnelle de la création m'a dit que son amie rédactrice voyageait souvent quand ses enfants étaient jeunes, de sorte qu'ils étaient habitués à ce que leur mère soit parfois absente. Que vous fassiez vos valises pour une conférence ou un contrat de courte durée dans une autre ville, ou que vous passiez simplement quelques heures dans un café pour travailler, donnez-vous la permission de travailler en dehors de la maison lorsque des services de garde d'enfants sont disponibles. Et maintenant que mes enfants sont plus âgés, je les laisse rester seuls à la maison pendant une heure environ. Je leur accorde toute mon attention à mon retour et ils aiment le sentiment d'une nouvelle responsabilité. Je les emmène aussi parfois avec moi. Maintenant que je n'ai plus besoin de les surveiller constamment, je les laisse feuilleter des livres à la bibliothèque ou jouer au parc pendant que je travaille un peu. Le changement de décor est bénéfique pour nous tous.

Développer une routine

Mes heures de travail ont tendance à être axées sur les délais, mais de nombreux pigistes et télétravailleurs travaillent mieux avec une routine quotidienne fixe. Si vos enfants sont plus âgés, appliquez un horaire. Pendant l'année scolaire, c'est facile. Pendant l'été, créez des horaires de travail (je travaille de 8 heures à midi) et fixez des limites. Là encore, assurez-vous que vos enfants savent que vous ne devez être interrompu qu'en cas d'urgence. Lorsque vous travaillez, faites preuve d'autodiscipline et ignorez les tâches ménagères et vos listes de tâches personnelles. Une amie avec qui j'ai parlé m'a dit que lorsqu'elle est très occupée, elle met des minuteurs pour imposer des délais et des pauses. Choisissez un plan et respectez-le.

L'essentiel est que le télétravail en présence d'enfants peut fonctionner. Ça fonctionne. Mais chaque famille est différente. Trouvez ce qui vous convient le mieux, à vous et à ceux que vous aimez, et cessez de vous sentir coupable. Vous méritez votre temps de travail (et, dans de nombreux cas, les finances de votre famille en dépendent). Je crois que le temps passé à ne pas être parent fait de moi un meilleur parent. Et il est très important que vos enfants vous voient réussir sur le plan professionnel, personnel et créatif. Montrez-leur, par vos actions, l'importance d'une vie équilibrée, remplie de diverses passions.

recherche d'emploi

 

Lisez plus d’articles du blogue…

Availability Status

Let us know you're ready to work with one click.

Update My Status

Set Your Status

Click the blue button on your profile page at least once a week to keep your status set to Available.

Set Your Status

Your status will automatically change to Idle and Unknown over time, so update it weekly while you’re looking for work

Update My Status