Statistique Canada—Enquête sur la population active, juin 2018

Par le 16 juillet, 2018 à 6:43

Canada a ajouté 32 000 emplois en juin, et le taux de chômage a légèrement progressé (0,2 point de pourcentage) à 6.0 %, selon l’Enquête sur la population active la plus récente de Statistique Canada.

 

Faits saillants en juin
 

  • La hausse de l’emploi en juin était principalement entraînée par la croissance dans les emplois à plein temps
  • D’une année à l’autre, l’emploi a progressé de 215 000 (+1,2 %).
  • Au cours de la même période, le nombre total d’heures travaillées s’est accru de 1,4 %.
     

Faits saillants régionaux

 

L'emploi a augmenté en Ontario et au Manitoba en juin, et peu varié dans les autres provinces :

  • En Ontario, l’emploi a augmenté de 35 000 en juin, ce qui porte à 157 000 (+2,2 %). Le nombre de personnes à la recherche de travail ayant augmenté, le taux de chômage en Ontario est passé à 5,9 % en juin, en hausse de 0,2 point de pourcentage par rapport à mai.
  • Manitoba a ajouté 4 100 emplois en juin, ce qui a entraîné une baisse de 0,4 point de pourcentage du taux de chômage, celui-ci passant à 6,1 %. Par rapport à 12 mois plus tôt, l'emploi dans la province était en hausse de 5 800 (+0,9 %).
  • En Alberta, l'emploi est resté stable en juin, et le taux de chômage s'est établi à 6,5 %. Comparativement à 12 mois plus tôt, l'emploi dans la province a augmenté de 34 000 (+1,5 %).
     

Tendances d’embauche et conseils de carrière 
Ce mois, une nouvelle étude d’OfficeTeam a révélé que 43 % des travailleurs canadiens démissionneraient s’ils se voyaient offrir un chèque de paie plus élevé.

Un sondage d’Accountemps qui date de 2017 a montré que 15 % des employés canadiens regrettaient avoir quitté leur ancien emploi. 42 % des employés envisageraient de retourner travailler pour un ancien employeur, mais moyennant un meilleur salaire (54 %), une promesse d’une occasion de croissance (12 %) ou un horaire flexible (9 %). Évidemment, le salaire est toujours roi.

Même si la perspective de commencer un nouvel emploi est emballante, les travailleurs devraient attentivement évaluer les motivations qui leur poussent à vouloir un emploi différent et réaliser qu’il n’y a pas que la paie qui compte dans un travail. Des opportunités d’avancement professionnel, un environnement de milieu de travail, et de grands avantages sociaux qui comprennent plus de temps de vacances, un horaire flexible, des options de télétravail et des opportunités de développement professionnel valent la peine de prendre en considération quand vient le temps de décider de rester dans son rôle actuel ou de quitter pour un nouveau.  

Voici des conseils pour les travailleurs qui pensent partir :

  1. Abordez les mécontentements. Rencontrez votre gestionnaire afin de discuter des raisons pour lesquelles vous n’êtes pas heureux et des solutions possibles. Si vous trouvez que vous n’avez pas de défi à relever, parlez de perspectives de croissance dans l’entreprise, y compris demandez des occasions de travailler sur des projets plus importants ou d’acquérir de nouvelles aptitudes.
  2. Faites vos recherches. Si le salaire est la raison principale pour laquelle vous souhaitez partir et que vos demandes d’augmentation sont demeurées sans réponse, utilisez des ressources comme les Guides salariaux de Robert Half afin de découvrir le salaire que gagne une personne ayant une expérience semblable dans votre marché.
  3. Prenez une pause. Une charge de travail lourde pourrait ajouter du stress alors que vous tentez de trouver un équilibre entre les exigences de l’emploi et les responsabilités personnelles. Si possible, utilisez vos journées de vacances pour vous détendre et refaire vos forces – vous pourriez vous sentir satisfait une fois de retour et les doutes pourraient s’être dissipés.
  4. Partez de façon élégante. Si vous décidez d’accepter une offre d’emploi, fixez une rencontre privée avec votre supérieur afin de discuter de votre décision de démissionner. Faites preuve de respect et de professionnalisme en offrant d’aider à la transition pendant vos dernières journées de travail et essayez de donner un préavis d’au moins deux semaines.  

Lisez plus d’articles du blogue…

Availability Status

Let us know you're ready to work with one click.

Update My Status

Set Your Status

Click the blue button on your profile page at least once a week to keep your status set to Available.

Set Your Status

Your status will automatically change to Idle and Unknown over time, so update it weekly while you’re looking for work

Update My Status