Tirez le meilleur parti de vos questions d'entretien téléphonique

Par Robert Half on le 5 juin, 2020 à 15:48

Lors de l'embauche, vous pouvez passer beaucoup de temps à faire des entretiens avec des candidats qui ne répondent pas tout à fait à vos besoins avant d'en trouver un qui y répond. Une façon d'accélérer votre recherche est d'utiliser l'entretien téléphonique qui a fait ses preuves. Les réponses aux questions clés de l'entretien téléphonique peuvent vous permettre de réduire votre liste et d'identifier rapidement les candidats les plus prometteurs.

Qu'est-ce qu'un entretien téléphonique? Il s'agit d'un bref appel, généralement de 30 minutes ou moins, qui peut vous épargner le temps et les difficultés liés à la rencontre en personne de candidats qui, malgré des CV solides, n'ont probablement pas ce qu'il faut pour réussir dans votre poste disponible. Le processus est simple : Une fois que vous avez terminé d'examiner les CV et que vous avez réduit le nombre de candidats pour votre poste, fixez un rendez-vous pour le premier entretien du processus de recrutement avec chacun de ces candidats.

Les réponses d'un candidat à un entretien téléphonique peuvent vous en apprendre beaucoup sur la combinaison de compétences et d'expérience qu'il possède pour le poste et sur le style de travail qui convient à votre bureau. En outre, un appel téléphonique relativement informel peut vous donner une meilleure idée des compétences interpersonnelles du candidat qu'un entretien formel et répété.

Plutôt que de poser des questions ouvertes ou approfondies, envisagez les catégories de questions suivantes pour chaque postulant.

1. L'essentiel

Soyez simple et commencez par des questions d'entretien téléphonique qui permettent de vérifier les informations.

  • Pouvez-vous décrire votre parcours?
  • Pourquoi cherchez-vous un nouvel emploi?
  • Où en êtes-vous dans votre recherche d'emploi?
  • Quand pourriez-vous commencer à travailler?

CONSEIL : Restez concentré. Veillez à bloquer le bruit et les distractions de votre bureau pendant les entretiens téléphoniques.

2. Attentes salariales

Il est important de poser cette question dès le début car elle permet de comprendre les attentes du candidat et de savoir s'il gagne plus que ce que vous espérez lui offrir.

  • Quel est votre salaire à votre poste actuel?
  • Combien aimeriez-vous gagner à ce poste?
  • Y a-t-il des avantages spécifiques qui sont importants pour vous?
  • Serait-ce une rupture de contrat pour vous si nous n'offrons pas _____ avantage?

CONSEIL : Si vous ne pouvez pas vous faire une idée précise de l'adéquation financière, vous pouvez revenir sur le thème du salaire plus tard.

3. Intérêt au poste

Évaluez leur style de travail et leur intérêt pour cet emploi, ainsi que leur motivation à quitter leur dernier emploi.

  • Quelles sont les raisons qui vous poussent à quitter votre dernier emploi?
  • Qu'est-ce qui vous a incité à postuler pour ce poste?
  • Décrivez vos responsabilités professionnelles actuelles.
  • Qu'est-ce qui vous motive dans un emploi?
  • Avez-vous des questions spécifiques sur ce poste?

CONSEIL : Posez des questions de suivi si vous avez besoin de précisions, mais n'oubliez pas qu'il s'agit d'un entretien préliminaire et que vous devez traiter chaque question assez rapidement.

4. Connaissance de l'entreprise

Celles-ci vous permettent de savoir si la personne interrogée a pris le temps de faire des recherches sur l'entreprise.

  • Qu'est-ce qui vous a attiré dans notre organisation?
  • Que savez-vous de nos produits ou services?
  • Utilisez-vous nos produits ou services?
  • Quelle est la taille des entreprises dans lesquelles vous avez travaillé (petite, moyenne, grande) et avez-vous une préférence?

CONSEIL : Prenez des notes afin de pouvoir comparer leurs réponses avec celles des autres candidats.

5. Problèmes liés au curriculum vitae

N'oubliez pas de faire part de vos préoccupations ou des signes avant-coureurs qui sont apparus lorsque vous avez lu le CV et la lettre de motivation du candidat.

  • Quelles sont les compétences que vous avez récemment acquises ou renforcées?
  • En quoi vos compétences correspondent-elles à cet emploi?
  • Qu'avez-vous fait durant la période d'interruption de votre emploi d'un an? (S'il y a une lacune dans l'emploi)
  • Votre stage à _____ vous a-t-il permis d'acquérir une expérience spécifique pour postuler à cet emploi ? (S'il s'agit d'un jeune diplômé de l'université)

CONSEIL : Écoutez le ton et évaluez les compétences de communication.

Planification de l’entretien téléphonique préliminaire

Vous pouvez choisir de prévoir des appels plus courts ou plus longs, mais de nombreux employeurs estiment qu'il faut généralement 15 à 30 minutes pour poser toutes les questions pertinentes lors d'un entretien téléphonique. Faites une liste de vos questions et soyez cohérent avec ce que vous demandez à chaque candidat afin de faire des comparaisons justes.

Soyez disposé à proposer des entretiens téléphoniques en dehors des heures de bureau normales pour la commodité du candidat, en particulier s'il est un chercheur d'emploi passif actuellement employé.

Préparez-vous à être à l'écoute de la pensée critique, des compétences relationnelles et de la correspondance avec la culture de votre entreprise. Soyez à l'écoute des attitudes négatives, du manque d'énergie, du manque de préparation et des incohérences entre ce qu'ils disent et ce qui figure dans leur CV.

La plupart des mêmes conseils pour les entretiens en face à face peuvent être utilisés pour les entretiens téléphoniques. Mais, en général, vous aurez moins de questions à poser lors de l'entretien téléphonique et vous garderez des questions plus approfondies pour l'entretien en personne, lorsque vous aurez plus de temps à passer avec le candidat et que vous pourrez utiliser le langage corporel pour aider à interpréter et à évaluer ses réponses.

Voici quelques questions supplémentaires à poser lors de l'entretien téléphonique, au cas où vous souhaiteriez d'autres exemples :

  • À quoi ressemble une journée typique dans votre emploi actuel?
  • Comment vous voyez-vous contribuer à ce poste?
  • Qu'espérez-vous acquérir dans cet emploi?
  • Où vous voyez-vous dans cinq ans?
  • Quelles questions avez-vous à me poser?

Respectez les règles d'étiquette lors de l'entretien téléphonique — et n'oubliez pas que le candidat vous évalue également. Lorsque vous menez plusieurs entretiens téléphoniques d'affilée, il est facile de se précipiter sur les questions que vous posez à chaque personne. Cependant, il est important d'avoir l'air pleinement engagé dans chaque conversation. N'oubliez pas de vendre votre entreprise lorsque vous parlez de votre culture organisationnelle, et respectez également le temps de la personne qui passe en entrevue en respectant le calendrier.

Les signes avant-coureurs de l'entretien téléphonique

Pendant l'entretien, il est important d'être à l'écoute des signes avant-coureurs indiquant que le candidat ne correspond pas forcément à votre entreprise. Voici quelques indicateurs potentiels :

  • Un manque d'enthousiasme — Le candidat semble-t-il enthousiaste à l'idée de travailler dans votre entreprise, ou semble-t-il simplement faire des efforts pendant l'entretien?
  • Pas de questions — Si la personne interrogée n'a pas de questions à vous poser sur l'équipe, le poste ou l'entreprise, cela peut être un signe qu'elle n'est pas très intéressée par le poste.
  • Avoir l'air distrait pendant l'entretien — Si le candidat a l'air de naviguer dans Instagram ou d'être multitâche lorsqu'il vous parle, cela signifie probablement qu'il n'est pas concentré sur l'entretien ou l'obtention du poste.
  • Commentaires négatifs sur les anciens employeurs — Ce n'est jamais un bon signe lorsqu'une personne interrogée dénigre un employeur actuel ou précédent. Cela peut signifier qu'il n'assume aucune responsabilité pour son propre rôle dans la dynamique du lieu de travail et qu'il manque de professionnalisme.
  • L'accent mis sur l'argent — Le fait de revenir à plusieurs reprises sur le thème du salaire ou des avantages sociaux lors de l'entretien téléphonique, avant qu'un candidat n'arrive au prochain tour, peut être le signe qu'il se concentre principalement sur l'argent et les avantages — et non sur l'emploi et l'entreprise.
  • Injures — Ce n'est pas que les injures ne se produisent jamais au travail (cela dépend vraiment de la culture de l'entreprise), mais personne ne doit utiliser un langage grossier lors d'un entretien. Ce n'est pas professionnel et on peut se demander si la personne ferait la même chose lorsqu'elle se présente à la direction ou aux clients.

Suivi de l'appel téléphonique

Si les réponses du candidat à vos questions d'entretien téléphonique ne vous satisfont pas, vous avez économisé le temps nécessaire pour les interroger en personne.

Mais si la première impression est bonne, vous pouvez passer à l'étape suivante, où vous pouvez poser des questions plus difficiles, par exemple : Parlez-moi d'une fois où vous avez échoué à quelque chose, ou Qu'attendez-vous d'un superviseur?

L'utilisation de questions d'entretien téléphonique pour restreindre le champ des candidats à l'emploi peut constituer une partie importante d'un processus d'évaluation efficace. Avec un peu de planification, vous pouvez gagner beaucoup de temps et vous rapprocher d'une embauche réussie.

 

Débutez l'embauche

Lisez plus d’articles du blogue…