La conciliation travail-vie personnelle comme moyen de fidéliser le personnel

Par le 23 mai, 2017 à 14:53

Les propriétaires de petites et moyennes entreprises doivent fidéliser leurs meilleurs employés s’ils veulent les voir s’épanouir. Outre le salaire, le milieu de travail est un facteur déterminant lorsqu’un employé pense à quitter ou non l’entreprise.

Lorsqu’il est question de créer un milieu positif incitant le personnel à rester, les petites entreprises ont souvent l’avantage sur les grandes. En effet, elles jouissent d’une plus grande liberté pour élaborer des politiques qui favorisent la conciliation travail-vie personnelle, comme des modes de travail flexibles. Voici des façons d’offrir aux employés des avantages à faible coût pour vous, mais d’une grande valeur pour eux.

Les avantages d’un mode de travail non conventionnel

Un avantage que les employés tendent à aimer plus que tout autre est la possibilité de réaménager leurs horaires de travail, à savoir tout ce qui diffère du traditionnel lundi au vendredi, de 9 h à 17 h.

La souplesse est le principe du réaménagement des horaires de travail : en permettant aux employés de moduler leur horaire, vous les aidez à assumer leurs responsabilités personnelles et facilitez la conciliation travail-vie personnelle. Mais l’entreprise y gagne aussi : plus les employés ont de latitude pour s’acquitter de leurs obligations personnelles, plus ils seront productifs au travail et moins ils seront tentés d’accepter une offre alléchante de votre concurrent.

Différents modes de travail flexibles

Les modes de travail flexibles peuvent prendre différentes formes :

  • Horaire flexibleL’horaire flexible fait référence à la possibilité pour les employés d’organiser eux-mêmes l’horaire de leur journée ou de leur semaine de travail. Dans les cas extrêmes (et les plus rares), les employés décident non seulement du moment où ils vont travailler, mais aussi du temps pendant lequel ils veulent travailler. Mais règle générale, les employés qui jouissent d’un horaire flexible sont attendus au travail à certaines heures fixes de la journée. Ils ont la possibilité de choisir (à certaines conditions) leurs heures d’arrivée et de départ, dans la mesure où ils travaillent le nombre d’heures requis chaque semaine.
  • Semaine de travail condensée Selon cet arrangement, les employés travaillent le même nombre d’heures chaque semaine, mais en moins de cinq jours. La forme la plus connue de la semaine condensée est le « 4/10 », soit quatre journées de dix heures plutôt que cinq journées de huit heures. Les employés aiment cette organisation, car elle leur permet de passer une journée de plus à la maison et donc, de trouver un meilleur équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée.
  • Partage d’emploiComme son nom l’indique, le partage d’emploi signifie que deux employés à temps partiel partagent un emploi à temps plein. Le salaire et les avantages sociaux sont calculés au prorata du travail effectué. Mis à part certains critères évidents (les deux personnes doivent être qualifiées pour l’emploi), un bon partage d’emploi suppose que les deux personnes s’entendent bien et forment une bonne équipe.
  • Télétravail Le « télétravail » fait référence à un mode de travail où les employés – sur une base régulière et prédéterminée – passent une partie ou même la totalité de leur temps à travailler à partir de la maison ou en dehors des bureaux de l’employeur.
  • Poste permanent à temps partielL’horaire de travail sous cette formule varie de 20 à 29 heures par semaine, et les employés ont parfois l’occasion de choisir leurs jours de travail et le nombre d’heures de travail durant ces journées. Le principal attrait de cet aménagement est la possibilité pour l’employé de bénéficier d’avantages sociaux calculés au prorata.

Ces types de réaménagement des horaires de travail incitent souvent les employés à ne plus vouloir travailler ailleurs dans un cadre traditionnel. Servez-vous de cette approche pour fidéliser vos employés et créer un milieu de travail heureux et satisfaisant.

Lisez plus d’articles du blogue…