Entrevues pour un poste d’analyste financier : Comment répondre avec brio aux questions difficiles

Par Nick Marquez le 1 mai, 2017 à 16:21

Supposons que vous êtes à la recherche d’un nouvel emploi d’analyste financier et qu’on vous convoque en entrevue. Pour vous préparer, vous avez fait des recherches sur l’entreprise pour laquelle vous souhaitez travailler et vous êtes au courant des dernières tendances en matière de recrutement et de rémunération pour les postes d’analyste financier offerts dans votre ville. Vous êtes prêt à donner des exemples concrets de vos compétences professionnelles et avez étudié les questions d’entrevue les plus courantes pour savoir comment bien y répondre. 

Mais si vous souhaitez obtenir l’un des postes d’analyste financier les plus convoités, vous ne pouvez vous contenter de demi-mesures. Lors de l’entrevue, vous pouvez vous retrouver en présence d’un gestionnaire recruteur disposant d’un arsenal de questions difficiles. Même si ces questions peuvent vous rendre mal à l’aise, vous pouvez préparer vos réponses avant l’entrevue. Relevez ce défi en suivant les conseils suivants : 

 

Passez en revue les concepts clés de l’industrie 

Si, dans votre dernier emploi, le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) ne faisait pas partie de votre quotidien, vous ne serez peut-être pas à l’aise d’en discuter durant l’entrevue, même si vous en avez déjà entendu parler. Réglez ce problème en faisant un survol rapide des concepts financiers et comptables de base avant l’entrevue. 

 

Démontrez votre volonté de poursuivre une carrière d’analyste financier 

La plupart des entreprises pensent à long terme dans l’espoir d’embaucher un analyste financier qui demeure longtemps à leur service. Une question comme « Que pouvez-vous nous apporter? » peut sembler un moyen simple et direct de connaître vos compétences particulières, mais elle permet également de démontrer clairement votre engagement envers la profession.   

Faites part de vos objectifs à long terme, en particulier ceux qui sont en harmonie avec l’avenir de l’entreprise. Vantez également vos qualités personnelles, comme la persévérance et la loyauté, en faisant ressortir les qualités recherchées chez un analyste financier. Veillez à donner des exemples concrets démontrant chacun de vos traits de caractère. 

 

Soyez honnête à propos de votre recherche d’emploi 

« Quelles sont les autres entreprises avec qui vous êtes en contact? » est l’une des questions les plus courantes en entrevue. Répondez sincèrement sans entrer dans les détails – évitez de donner des noms. Assurez-vous de préciser la raison pour laquelle le poste d’analyste financier que vous postulez est celui auquel vous aspirez, et renforcez cette affirmation avec des preuves. 

 

Répondez intelligemment aux questions qui semblent simples  

Comme la culture varie d’une entreprise à l’autre, le gestionnaire recruteur veut être persuadé que vous êtes le bon candidat. Pour ce faire, il peut vous poser une question en apparence anodine qui, en fait, exprime des intentions cachées. Par exemple, une façon de déterminer si vous êtes un passionné de finance consiste à vous demander « Quel est le meilleur article que vous avez lu cette semaine dans le journal Les Affaires? ». Si vous devez répondre à ce genre de question, évitez les titres à la une du journal. Choisissez plutôt un article qui concerne plus spécifiquement votre secteur d’activité ou les tâches courantes d’un analyste financier. Vous laisserez ainsi une impression durable. 

 

Préparez-vous à répondre aux questions épineuses 

Il y a les questions d’entrevue prévisibles, puis il y a les questions épineuses auxquelles même un analyste financier chevronné éprouve de la difficulté à répondre. Familiarisez-vous avec les compétences actuelles requises pour être analyste financier et exercez-vous à répondre aux questions suivantes : 

  • Quels processus utilisez-vous pour créer des rapports d’analyse financière? 
  • Quels processus utilisez-vous pour créer les rapports de ventes périodiques (mensuel, trimestriel et annuel)? 
  • Selon vous, quel modèle de rentabilité convient le mieux à la prévision des projets? 
  • Quelles méthodes utilisez-vous lors d’une analyse financière? 
  • Quels permis, titres de compétence ou titres professionnels possédez-vous? Dans quelle mesure vous sont-ils utiles sur le plan professionnel? 

Certaines questions d’entrevue servent à tester des connaissances bien précises. Les questions qui suivent ont été transmises à Glassdoor et sont tirées d’entrevues réelles qu’ont passées des analystes financiers pour de grandes entreprises : 

  • Est-il préférable d’augmenter de 1 % le prix d’un article ou le nombre de clients? 
  • En quoi consiste un BAIIA et de quels éléments cette notion ne tient-elle pas compte? 
  • Quels sont les trois états financiers et comment apparaissent-ils? 
  • Si vous placez 100 $ et obtenez un rendement de 10 % la première année, puis perdez 10 % la deuxième année, quelle somme recevrez-vous une fois la deuxième année écoulée? 

Il peut être intimidant de passer une entrevue pour un poste d’analyste financier, surtout si vous êtes absent du marché de l’emploi depuis un bon moment. En suivant les conseils ci-dessus, vous serez plus calme, plus confiant et mieux préparé à déjouer n’importe quel stratagème auquel pourrait avoir recours un gestionnaire recruteur

Lisez plus d’articles du blogue…