Sept tendances d’embauche qui feront grimper la rémunération en 2018

Par Paul Love le 20 décembre, 2017 à 14:16

La forte concurrence qui s’exerce pour l’embauche des employés les plus performants en comptabilité et en finance touche tous les aspects de la dotation, du recrutement à la fidélisation du personnel, en plus de créer des tendances d’embauche qui ont une incidence sur les taux de rémunération.

Les principales conclusions du Guide salarial 2018 de Robert Half pour la finance et la comptabilité révèlent que les salaires, les avantages sociaux, les avantages accessoires, les primes et les augmentations salariales tendent à être bonifiés et que les entreprises reconnaissent qu’avoir des exigences de recrutement trop rigides et attendre trop longtemps avant de présenter une offre d’embauche présente des risques.

Qu’est-ce qui se profile derrière ces sept tendances d’embauche, et à quoi exactement les employeurs et gestionnaires devraient-ils être attentifs s’ils souhaitent recruter les employés les plus talentueux et assurer leur bonheur? Commençons par le salaire.

1. D’importants salaires de départ

Les chercheurs d’emploi talentueux ont le choix. Pour séduire les travailleurs les plus convoités, les entreprises doivent offrir des salaires de départ concurrentiels. Voici un échantillon des salaires moyens attendus au Canada pour certains des emplois qui connaîtront la plus forte demande en 2018 :

  • Analyste de la conformité : 74500 $
  • Contrôleur : 115000 $
  • Analyste financier (niveau personnel) : 59750 $
  • Comptable général (directeur) : 80000 $
  • Directeur de la paie : 72750 $
  • Vérificateur interne principal : 90500 $
  • Comptable fiscaliste principal : 88000 $
  • Comptable adjoint : 48500 $

Ces salaires de départ correspondent aux moyennes nationales et varient en fonction de la région. Les travailleurs hautement qualifiés, y compris ceux qui portent des titres professionnels en finance et comptabilité, s’attendront à des salaires encore plus élevés. Téléchargez le Guide salarial pour connaître les échelles salariales estimées de 150 postes en finance et comptabilité au Canada, et ainsi mener des négociations salariales avec professionnalisme.

2. Des avantages sociaux pour tous

Les avantages sociaux sont un atout pour le recrutement et la fidélisation des employés les plus talentueux. Les avantages sociaux se définissent comme toute forme de rémunération autre que l’argent et non liée directement au rendement; les assurances constituent l’avantage le plus souvent offert par les employeurs. D’après un sondage de Robert Half mené auprès de professionnels nord-américains des ressources humaines, de la rémunération et des avantages sociaux, 95 % des entreprises offrent une assurance pour les soins de santé, 89 % couvrent les soins dentaires, 88 % offrent une assurance vie et 81 % des entreprises couvent également les soins de la vue. Les assurances décès et mutilation accidentels (79 %) et invalidité (78 %) sont également assez populaires.

Environ deux tiers des répondants proposent un programme d’aide qui met à la disposition des employés divers services utiles comme de l’aide pour vaincre des problèmes de dépendance et de l’aide juridique. Le remboursement des droits de scolarité est un autre avantage populaire, puisque 56 % des employeurs sont prêts à payer pour que leurs employés décrochent des diplômes et des titres professionnels.

3. Des avantages accessoires exceptionnels

Les avantages accessoires sont des bénéfices supplémentaires que les employeurs accordent à leurs employés. Ces avantages sont une excellente façon pour les entreprises de se démarquer de la concurrence, d’attirer les candidats les plus talentueux et de fidéliser leurs précieux employés.

L’horaire de travail flexible est l’avantage accessoire le plus fréquent. En effet, 62 % des répondants affirment qu’ils permettent à leurs employés de fixer eux-mêmes leur horaire de travail quotidien (dans la limite du raisonnable). Cet avantage accessoire est aussi populaire auprès des employeurs que des employés, puisque les coûts d’implantation sont minimes (ou nuls) pour l’entreprise et qu’il contribue fortement aux efforts de conciliation travail-vie personnelle des employés, en plus d’accroître leur satisfaction au travail. Le télétravail, offert par 34 % des entreprises sondées, est également une mesure avantageuse pour les deux parties : les employés économisent temps et argent en éliminant les déplacements, tandis que les employeurs peuvent accroître leur effectif sans avoir à louer ou acheter des installations plus grandes. Quant à la semaine de travail condensée (travailler 4 journées de 10 h par exemple), elle est offerte par 17 % des entreprises.

Parmi les avantages accessoires qui demandent un investissement, les activités sociales sont proposées par 39 % des employeurs sondés, ce qui en fait l’avantage le plus populaire. Afin de promouvoir un style de vie sain, 25 % des entreprises disposent d’une salle d’entraînement pour leurs employés à même leurs installations ou offrent un abonnement à un centre d’entraînement près du bureau.

4. Des primes et des incitatifs

Bien sûr, les entreprises ont plus d’un incitatif dans leur sac pour maintenir un rendement optimal. Selon les recherches effectuées dans le cadre du Guide salarial, l’incitatif le plus fréquent est la récompense ponctuelle accordée dans le cadre d’une réalisation individuelle ou d’équipe. Ce type de prime est utilisé par 37 % des entreprises sondées. Des primes de fidélisation sont accordées par 18 % des répondants, généralement une fois qu’un employé a accompli un nombre prédéterminé de mois de service.

Le partage des bénéfices est adopté par 20 % des entreprises consultées dans le cadre du sondage. Une stratégie similaire utilisée par 18 % des répondants consiste à offrir des options d’achat d’action, d’actions subalternes ou d’actions en fonction du rendement. Une forme de rémunération différée est proposée dans 16 % des cas; il s’agit généralement d’un régime de retraite.

Si les primes accordées par les entreprises sont presque toujours liées au rendement, ce sont les critères de calcul qui varient : 27 % des répondants fixent les primes en fonction du rendement individuel et de celui de l’entreprise, tandis que 22 % des entreprises tiennent également compte du rendement de l’équipe. Dans 16 % des cas, le rendement individuel est l’unique facteur de calcul de la prime.

5. Des augmentations liées au rendement

La plupart des employeurs associent les augmentations salariales au rendement. Parmi les professionnels des ressources humaines interrogés, 72 % ont affirmé que les augmentations salariales accordées par leur entreprise sont calculées en fonction du mérite, qui se définit notamment par l’atteinte d’objectifs ou de cibles de productivité. Pour 38 % des répondants, le salaire augmente en fonction du coût de la vie. Enfin, le salaire s’accroît automatiquement avec les années de service pour 17 % des personnes sondées.

6. Des attentes adaptées en matière de recrutement

Selon le Guide salarial, les entreprises ont des exigences de plus en plus flexibles en ce qui concerne les compétences, et elles se disent prêtes à offrir de la formation ou du perfectionnement professionnel. De la formation comptable en cours d'emploi peut être offerte sous forme d’ateliers donnés à l’interne, de congrès, de webinaires, de cours en ligne, de programmes de mentorat et d’adhésion à des associations professionnelles. Les entreprises qui s’adaptent ainsi aux candidats profitent d’un avantage lors du recrutement par rapport aux employeurs qui maintiennent une approche inflexible.

7. Une réduction du délai d’embauche

Si une évaluation approfondie des candidats est essentielle, les entreprises devraient être plus nombreuses à réaliser que dans un marché concurrentiel, il peut être nuisible de ne pas accélérer le processus d’embauche. Les entreprises qui font patienter les candidats convoités trop longtemps risquent de les voir filer entre leurs doigts au profit d’employeurs plus rapides. Dans un sondage réalisé par Robert Half auprès de travailleurs canadiens, 71 % des répondants ont affirmé qu’ils se désintéresseraient d’un emploi s’ils ne recevaient aucune nouvelle de l’employeur dans les 2 semaines suivant l’entrevue.

Pour favoriser la croissance et la prospérité de votre entreprise, vous avez besoin des employés les plus talentueux. En suivant ces tendances d’embauche et en offrant une bonne combinaison entre rémunération concurrentielle, incitatifs financiers et avantages accessoires populaires, vous pouvez agir sur les résultats de votre processus d’embauche et assurer la fidélisation de vos employés.

Lisez plus d’articles du blogue…

Availability Status

Let us know you're ready to work with one click.

Update My Status

Set Your Status

Click the blue button on your profile page at least once a week to keep your status set to Available.

Set Your Status

Your status will automatically change to Idle and Unknown over time, so update it weekly while you’re looking for work

Update My Status