Quatre conseils pour l’embauche dans un marché resserré

Par Robert Half on le 7 janvier, 2022 à 13:08

Alors que les entreprises se remettent du ralentissement entraîné par la pandémie, nombre d’entre elles se préparent à relancer leur croissance. Elles lancent d’ambitieux projets d’expansion et cherchent à embaucher des professionnels talentueux qui pourront mener ceux-ci à bien.

Tout cela semble prometteur, mais un ou deux obstacles risquent de se dresser à l’horizon.

Le premier problème, c’est la pénurie d’employés talentueux à l’échelle nationale, les entreprises ayant du mal à dénicher les compétences dont elles ont besoin pour assurer leur progression. La seconde est ce que l’on surnomme la « Grande Démission », qui voit des employés quitter leur emploi ou changer de carrière dans le contexte de la pandémie de COVID-19. Pour de nombreux gestionnaires d’embauche, le recrutement et la fidélisation du personnel n’ont jamais été aussi difficiles.

Si vous essayez d’attirer ou de retenir des employés talentueux, voici quelques suggestions pour vous aider à comprendre un marché du recrutement devenu chaotique, ainsi qu'à gagner un avantage concurrentiel dans la foulée.

1. Faites preuve de flexibilité

La pandémie a obligé les entreprises à renvoyer les employés chez eux et à mettre rapidement en place un modèle de travail à distance. Si l’initiative relevait au départ d’une nécessité professionnelle, elle a remporté un immense succès, à tel point que de nombreux employés ne comprennent pas aujourd’hui pourquoi ils devraient retourner au bureau à temps plein. Les employeurs qui ont insisté pour qu’ils le fassent ont peut-être, sans le vouloir, poussé du personnel précieux à partir.

Il ne fait aucun doute que le désir de travailler à domicile, que ce soit pour arriver à un meilleur équilibre entre le travail et la vie personnelle, ou pour éviter les risques pour la santé du fait de se côtoyer dans un bureau, incite les employés à explorer de nouvelles possibilités. Robert Half a sonné l’alarme sur cette évolution possible lorsque nous avons signalé au printemps qu’un professionnel sur trois travaillant à la maison déclarait qu’il chercherait un autre emploi en cas de retour forcé au bureau. 

Les entreprises qui permettent aux employés de travailler en dehors de leurs bureaux seront avantagées par rapport à celles qui ne le font pas. Mais le télétravail n’est pas toujours le facteur décisif. Si votre entreprise ne peut pas fonctionner efficacement avec une main-d’œuvre à distance, réfléchissez aux autres accommodements que vous pouvez prévoir pour ceux qui doivent venir au bureau.

Les recherches menées pour la préparation du plus récent Guide salarial de Robert Half ont révélé que 61 % des employés déclaraient que des options de travail à distance étaient leur priorité, tandis que 61 % affirmaient vouloir des horaires flexibles. En d’autres termes, même si de nombreuses personnes souhaitent retourner au bureau, du moins à temps partiel, elles ne veulent pas retrouver la routine d’avant. Que ce soit au moyen d’un horaire variable, de travail fractionné ou d’une semaine de travail condensée, vous pourriez être en mesure d’offrir aux employés la souplesse qu’ils recherchent.

2. Revoyez votre structure salariale

Pour embaucher de nouveaux éléments et conserver vos employés talentueux dans un contexte où la concurrence est féroce, il faut leur offrir une rémunération compétitive. Cela dit, de nombreux employés sont actuellement insatisfaits de leur niveau de rémunération. Les recherches effectuées pour notre dernier Guide salarial ont révélé que, en moyenne, la moitié des employés (50 %) se considèrent comme sous-payés.

Certains groupes se sentent particulièrement négligés. En effet, 56 % des professionnels milléniaux et 54 % des femmes disent ne pas recevoir une rémunération juste. Et avant de chasser cette pensée en la considérant comme une simple manifestation de mauvaise foi, songez à ceci : près d’un employé sur cinq (18 %) déclare qu’il quittera son emploi si sa rémunération ne s’améliore pas rapidement. 

Veillez donc à adapter votre structure salariale pour qu’elle atteigne ou dépasse les moyennes dans votre marché. Parlez à un recruteur professionnel pour mieux comprendre ce que paient vos concurrents. Ou si vous voulez le faire vous-même, vous pouvez commencer par consulter notre Guide salarial pour vous faire une idée des salaires moyens nationaux, par secteur d’activité ainsi que par titre de poste. Vous pouvez également utiliser notre Calculateur de salaire pour calculer les salaires de départ moyens dans votre région.

3. Faites la promotion d’une culture d’entreprise qui favorise l’intégration

Même avant la pandémie, une culture organisationnelle dynamique envoyait un message puissant aux candidats : vous pourrez vous épanouir ici. Vous serez heureux ici.

C’est toujours vrai. Un environnement de travail qui donne aux employés l’occasion d’acquérir de l’expérience et de nouvelles compétences, de faire progresser leur carrière, de se sentir soutenus et de pouvoir être eux-mêmes détient un immense pouvoir d’attraction. Si c’est le cas de votre organisation, criez-le haut et fort, non seulement dans les offres d’emploi, mais aussi sur votre site Web et même dans vos publications sur les réseaux sociaux.

La culture organisationnelle est ce qui distingue véritablement une entreprise. Si vous éprouvez des doutes sur la qualité de votre culture d’entreprise, c’est le moment de vous asseoir avec votre équipe de direction et les responsables des ressources humaines (RH) pour évaluer celle-ci et cerner les points à améliorer. En voici des exemples.

Quel types de messages sur l'équilibre travail-vie personnelle l’entreprise véhicule-t-elle?

Outre les options de travail flexibles évoquées ci-dessus, les politiques et les avantages accessoires qui peuvent faciliter la vie d’un employé montrent qu’une entreprise s’intéresse au bien-être de son personnel, tant au travail (en embauchant des effectifs temporaires pour donner un coup de main pendant une saison chargée, par exemple) qu’à l’extérieur de celui-ci (comme en offrant des congés payés généreux et en encourageant les employés à les prendre).

De quelle façon l’entreprise aide-t-elle les employés à progresser dans leur carrière?

Il s’agit d’un enjeu particulièrement important aujourd’hui. Une enquête menée par Robert Half a révélé que 27 % des employés déclaraient que leur carrière avait cessé de progresser pendant la pandémie. Et lorsque les gens ont le sentiment que leur carrière s’essouffle, nombreux sont ceux qui pensent que leur meilleure option consiste à chercher ailleurs de nouvelles possibilités d’avancement. Les entreprises qui proposent des programmes formels de perfectionnement professionnel et de mentorat, subventionnent la formation continue, remboursent les frais de certification professionnelle et ont une politique de promotion interne seront avantagées pour attirer et fidéliser des employés talentueux.

Que fait l’entreprise pour promouvoir la diversité, l’équité et l’inclusion dans ses effectifs et son embauche?

Promouvoir l’inclusion au travail afin que tous sentent disposer d’un accès égal pour se faire entendre et faire sa place peut être crucial pour vos efforts de recrutement et de fidélisation du personnel. Un salaire élevé et des possibilités d'avancement de carrière ne signifient pas grand-chose pour un professionnel qualifié s’il n’a pas le sentiment d’être accepté et d’avoir sa place. En fait, dans une récente enquête réalisée par Robert Half, 75 % des répondants déclaraient qu’ils quitteraient une entreprise dont les valeurs ne correspondaient pas aux leurs. 

Si l’ensemble de votre personnel travaille à distance, vous devrez également discuter de stratégies visant à promouvoir le travail d’équipe et la camaraderie, à maintenir un esprit de cohésion et à atténuer le sentiment d’isolement. La communication est la clé. Les conférences téléphoniques devant une caméra, par exemple, n’offrent pas la même intimité que les réunions dans une salle, mais le fait de voir des visages amicaux dans une salle virtuelle peut aider les gens à se sentir connectés. Organiser un dîner d’équipe hebdomadaire décontracté, où les membres de l’équipe parlent de tout sauf du travail, peut contribuer à nouer des liens et des amitiés.

4. Raffinez votre processus d’embauche

Le recrutement a commencé à migrer vers un modèle en ligne des années avant la crise sanitaire, les petites annonces des journaux étant remplacées par des sites d’emplois, et les firmes de solutions de gestion des talents affichant les profils des candidats sur leurs sites pour que les employeurs puissent les consulter. Les gestionnaires d’embauche et les professionnels des ressources humaines ont toutefois été généralement lents à passer aux entrevues vidéo et aux outils d’évaluation en ligne. Cela a changé quand la COVID-19 est venue bouleverser la planète. Aujourd’hui, presque tous les aspects du processus de recrutement et d’embauche se déroulent en ligne.

L’adoption, presque du jour au lendemain, d’un mode de fonctionnement virtuel pour le processus de recrutement peut avoir connu des débuts tumultueux, voire anarchiques. Mais si vous avez su vous adapter rapidement, le recrutement en ligne s’est révélé un moyen plus rapide et plus efficace d’évaluer des candidats et de les rencontrer en entrevue que les entretiens au bureau à l’ancienne, ayant cours avant la pandémie.

Toutefois, il se peut que vous n’alliez pas assez vite pour attirer les employés talentueux que vous recherchez ardemment. Aujourd’hui, les chercheurs d’emploi s’attendent à des décisions d’embauche rapides. Une étude de Robert Half montre que 72 % des professionnels se désintéressent d’un emploi s’ils n’ont pas de nouvelles de l’employeur dans les deux semaines suivant l’entrevue initiale; ce nombre grimpe à 87 % s’il n’y a pas de nouvelles dans un délai de trois semaines. Les employés talentueux compétents d’aujourd’hui n’attendront pas patiemment qu’un processus d’embauche suive lentement son cours.

Par-dessus tout, faites preuve de persévérance

Dans ces conditions chaotiques de recrutement, vous devez répondre aux attentes des candidats tout en distançant la concurrence. Passez en revue votre processus d’embauche pour vous assurer que vous exploitez toutes les ressources à votre disposition : des systèmes de suivi des candidats à la planification automatisée des entrevues. Faites appel à votre departement des ressources humaines ou à un recruteur professionnel pour déterminer les meilleures méthodes pour améliorer les étapes de publication des postes à pourvoir, réunir un comité d’embauche pour rencontrer et évaluer les candidats dans une salle virtuelle, et intégrer les nouveaux employés en ligne.

Ne vous méprenez pas, c’est une course au recrutement jamais vue. De mémoire récente, du moins. Certes, le défi du rétrécissement du bassin d’employés talentueux est toujours d’actualité et n’a rien de neuf. En fait, cette situation est apparue depuis au moins deux ans. Mais on assiste aujourd’hui à la convergence de plusieurs tendances qui rendent le marché de l’emploi encore plus complexe. Vous ne pouvez pas dépoussiérer un vieux manuel de recrutement pour que votre entreprise demeure concurrentielle dans l’environnement actuel.

Les conseils présentés ci-dessus vous offrent un bon point de départ pour savoir à quel moment et de quelle façon s’adapter aux réalités actuelles de l’embauche. Choisissez ce qui est le plus pertinent pour votre entreprise et mettez-le en pratique. Ensuite, consultez votre équipe de direction et votre département des ressources humaines pour voir comment vous pouvez déployer votre créativité et bien jouer vos cartes. Et faites preuve de persévérance. Les employés talentueux qualifiés libres sont peut-être rares en ce moment, mais votre prochaine recrue exceptionnelle n’attend qu’un signe de vous.

Vous ne savez toujours pas par où commencer? Communiquez avec nous : nous pourrons vous aider dans votre recherche de candidats.

 

Lisez plus d’articles du blogue…