Cinq tendances en bien-être au travail

Par Robert Half on le 30 juin, 2022 à 8:40

Dans la foulée de la pandémie, le bien-être des employés figure maintenant presque au premier rang des priorités pour les entreprises canadiennes.

Mais le bien-être n’est pas seulement une question de santé physique. Les employeurs se souciant de l’équilibre santé-productivité de leurs équipes doivent remonter aux sources du problème et engager de plus importantes ressources pour aider les employés à apprécier leur travail et à donner le meilleur d’eux-mêmes.

Voici cinq tendances de bien-être au travail qui gagnent en popularité:

1. Santé mentale

La pandémie a certainement placé la santé mentale au centre des préoccupations et des investissements des entreprises, et ce sur le long-terme. Les employeurs commencent à réaliser que la santé mentale est tout aussi importante que la santé physique et que les employés aux prises avec des problèmes de santé mentale peuvent avoir besoin de soutien supplémentaire. L’incertitude, l’anxiété et le stress accru liés à la pandémie ont mis à rude épreuve la santé mentale de nombreux canadiens et ont causé des problèmes jamais connus auparavant. Par conséquent, de nombreuses entreprises consacrent des sommes supplémentaires à des ressources telles que les programmes d’aide aux employés (PAE), qui donnent accès à des services de conseil ainsi qu’à des programmes et à des cours qui enseignent des techniques d’adaptation et de gestion comme la méditation axée sur la pleine conscience.

2. Gestion du stress

Dans le même ordre d’idées, de nombreuses entreprises trouvent des moyens d’aider les travailleurs à réduire leur stress général. Les employés qui gèrent efficacement leur niveau de stress ont tendance à être plus heureux et plus productifs. Souvent, ils sont aussi en meilleure santé physique.

Tous les employés ne se sont pas adaptés facilement au télétravail pendant la pandémie. Pour certains, c’était un facteur de stress important. Soucieux de leur santé, de leurs proches, de leurs responsabilités professionnelles et de la garde de leurs enfants, certains se sont retrouvés en situation d’épuisement professionnel; un problème qui persiste, alors même que nous émergeons de la pandémie.

Pour y remédier, les employeurs ont mis en place de nouvelles initiatives telles que des programmes de gardiennage et des congés payés supplémentaires. Ils veillent également à ce que les employés se déconnectent lorsque cela est nécessaire, en les encourageant à fixer des limites claires et à ne plus penser au travail lorsqu’ils sont absents du bureau ou en vacances.

3. Santé financière

L’état des finances personnelles et les soucis qui en découlent nuisent notablement au bien-être. Et la pandémie a pesé lourd dans le climat d’angoisse financière. De nombreux canadiens se sont vus privés d’heures de travail ou carrément de leur gagne-pain en raison des pertes revenus ou des restrictions sanitaires qui affectaient les entreprises. Par conséquent, la perte de son emploi (et donc de son salaire) constituait une véritable peur pour bon nombre de travailleurs. Aujourd’hui encore, nombreux sont ceux et celles qui composent difficilement avec l’inflation et la hausse des prix de l’essence. C’est ce qui amène les employeurs à s’occuper davantage du bien-être financier de leur personnel. Il peut s’agir d’organiser des séances de planification financière en personne ou virtuelles, d’offrir une formation sur les outils de planification financière ou de fournir une aide visant les prêts étudiants et les droits de scolarité.

4. Flexibilité

De nombreux employés ont adopté des formules de travail flexibles pendant la pandémie, et une fois qu’ils s’y sont habitués, ils se sont attachés à cette nouvelle façon de travailler. Le télétravail a aidé les personnes à équilibrer leur vie personnelle et professionnelle, à réduire leur stress global et à améliorer leur santé mentale. De nombreux employeurs qui avaient peur d’une chute de productivité liée à la COVID-19 reconnaissent aujourd’hui que les employés sont aussi productifs et efficaces, sinon plus, lorsqu’ils travaillent à distance. Outre les formules de travail hybrides, ils proposent des horaires quotidiens et hebdomadaires flexibles, des postes à distance à temps plein et des possibilités de bénévolat, le tout dans le but de maintenir l’énergie et l’engagement des employés.

5. Télémédicine

Les employeurs s’efforcent d’éliminer les obstacles et les disparités qui peuvent empêcher les membres de leurs équipes à trouver les soins de santé dont ils ont besoin. Ils le font notamment en modifiant leurs régimes d’avantages sociaux en vue de couvrir les services de santé par télémédecine.

Ainsi, les employés peuvent bénéficier du soutien des fournisseurs de soins de santé sans avoir à se préoccuper des déplacements vers le cabinet du médecin et du danger que peut présenter rester assis dans des salles d’attente remplies de patients potentiellement infectieux.

S’il y a une lueur d’espoir dans la pandémie, c’est celle-ci : elle a mis en lumière d’autres moyens pour les employeurs d’aider leurs employés à être plus heureux, efficaces et en meilleure santé au travail.

Embauchez des talents à distance dès que possible

Des millions de candidats à distance. Des espaces de travail virtuels sécurisés. Permettez-nous de nous connecter.

Remote Hire Banner

Lisez plus d’articles du blogue…