Ce que vous devez savoir sur les avantages sociaux

Par le 8 mai, 2017 à 14:04

Le salaire de départ est sans aucun doute un facteur déterminant pour les chercheurs d’emploi qui comparent différentes possibilités d’emploi. Toutefois, sélectionner la bonne entreprise pour vous, surtout si vous avez reçu plusieurs offres, s’avère parfois plus complexe que de simplement retenir l’offre présentant le salaire le plus élevé. En effet, un régime substantiel d’avantages sociaux peut, voire devrait, être un facteur décisif.

Vous trouverez ci-dessous des conseils pour savoir quels types d’avantages sociaux chercher dans le cadre de votre recherche d’emploi, ainsi que la façon de déterminer les régimes les mieux adaptés à vos besoins.

À quel moment devrais-je m’informer au sujet des avantages sociaux?

Il n’est jamais conseillé d’aborder la question des avantages sociaux dès la première entrevue, qui est souvent une brève conversation téléphonique. Pourquoi? Parce que le recruteur pourrait croire que c’est la seule raison de votre recherche d’emploi, de la même façon qu’une discussion sur le salaire de départ peut donner l’impression que vos motivations sont exclusivement financières. Ce conseil s’applique également à la deuxième entrevue. Toutefois, si le gestionnaire recruteur ou le représentant des ressources humaines aborde lui-même le sujet, vous pouvez en profiter pour lui glisser une ou deux questions générales, à savoir, par exemple, quand vous seriez admissible au régime de soins de santé ou encore à combien de congés payés ont généralement droit les nouveaux employés.

Cependant, quand l’employeur vous présente une offre d’embauche, il s’attend à ce que vous vous informiez sur le régime d’avantages sociaux s’il ne l’a pas déjà fait lui-même. C’est pourquoi le présent article rassemble des conseils qui vous aident à obtenir le plus de renseignements possible au sujet des avantages sociaux avant que vous acceptiez un poste.

Quels types d’avantages sociaux sont les plus courants

La plupart des entreprises offrent les deux types standard d’avantages sociaux suivants :

  • Soins de santé — Généralement offerts sous forme d’assurance pour les soins de santé ou de comptes gestion santé. L’admissibilité des membres de la famille varie d’une entreprise à l’autre (certaines couvrent les enfants à charge, mais pas les conjoints), tout comme le délai d’attente avant l’entrée en vigueur de l’assurance soins de santé.
  • Régime d’épargne-retraite — Plusieurs entreprises offrent à leurs employés un REER collectif à adhésion facultative ou un régime semblable. Dans certains cas, l’employeur y contribue également selon un pourcentage du montant versé par l’employé.

Quels sont les autres avantages sociaux à rechercher?

De nombreuses entreprises offrent également les programmes suivants, ou des avantages semblables :

  • Programmes de conciliation travail-famille — Les emplois qui offrent un horaire flexible, le télétravail, la semaine de travail comprimée ou le partage d’emploi peuvent non seulement vous aider à équilibrer travail et vie personnelle, mais aussi vous faire gagner du temps et économiser sur le plan du transport. De nombreuses entreprises mettent sur pied des programmes de soutien et proposent des congés familiaux à l’intention des nouveaux parents ou des employés devant prendre soin de parents âgés. Les salles d’allaitement et les services de garde sur les lieux de travail comptent parmi les autres avantages visant à concilier travail et vie personnelle qui gagnent en popularité, s’ils ne sont pas déjà prévus par la loi.
  • Possibilités de perfectionnement professionnel — De nos jours, pour inciter les employés à maintenir leurs compétences à jour, de nombreuses entreprises offrent de payer les frais liés à des séances de formation ou de perfectionnement professionnel (par exemple, des conférences ou des colloques dans leur secteur d’activité). La formation subventionnée est une occasion en or de vous perfectionner et d’élargir vos compétences, ce qui vous outille et augmente vos chances de gravir les échelons de l’entreprise plus rapidement.
  • Remboursement des droits de scolarité — Si vous comptez retourner aux études pour finir votre baccalauréat ou obtenir un diplôme d’études supérieures, cet avantage, qu’on appelle aussi aide financière aux études, peut vous faire économiser considérablement. Essentiellement, l’entreprise paie vos droits de scolarité à condition que vos cours aient un lien avec votre travail et que vous maintenez une certaine moyenne générale, conformément aux politiques de l’entreprise. Le remboursement des droits de scolarité est généralement offert par les grandes entreprises.
  • Congés — Ces périodes d’absence sont habituellement accordées à la demande d’un employé ayant vécu un événement personnel, tel qu’un deuil ou un accident. L’employé peut s’absenter sans perdre son emploi, et l’entreprise décide si le congé est payé ou non et si les avantages sociaux de base, comme les soins de santé et les soins dentaires, sont maintenus.
  • Programme d’aide aux employés (PAE) — Un PAE vise à aider les employés qui éprouvent des problèmes d’ordre personnel susceptibles de nuire à leurs responsabilités professionnelles et à leur productivité. Ces programmes mettent des professionnels qualifiés à la disposition des employés aux prises avec des problèmes professionnels ou personnels, tels que l’alcoolisme, la toxicomanie, les difficultés conjugales ou la dépression. Ces services sont confidentiels.

Quels autres avantages peuvent peser dans la balance?

Aujourd’hui, certaines entreprises proposent d’autres avantages qui, bien que non essentiels, peuvent faire pencher la balance en faveur d’une offre d’emploi plutôt qu’une autre. Les employeurs font souvent preuve de beaucoup d’imagination dans ce domaine! Voici quelques exemples :

  • Collations ou dîners gratuits ou payés — Qui n’aimerait pas trouver leur boisson, friandise ou collation santé préférées dans la cuisine de l’entreprise?
  • Abonnements à des centres sportifs et cours d’activité physique en entreprise — Sachez que ce type d’avantage est offert plus souvent dans les grandes entreprises. Grâce à un tel avantage, vous pouvez augmenter votre niveau d’énergie, et améliorer votre condition physique et votre santé globale.
  • Commodités sur place — Dans certaines entreprises, l’environnement de travail ressemble davantage à un minicentre de villégiature qu’à un immeuble de bureaux avec leurs espaces de détente, leurs salles de repos et même des massages pour les employés. Loin d’être frivoles, ces avantages à l’intention des employés visent à réduire le stress professionnel et vous permettent de profiter de chaque instant libre.
  • Programmes de dons jumelés — De plus en plus de chercheurs d’emploi veulent travailler pour des entreprises qui s’engagent à venir en aide aux collectivités locales. Ces programmes, grâce auxquels les entreprises font un don d’un certain montant pour chaque dollar recueilli par un employé pour une organisation à but non lucratif ou pour chaque heure de bénévolat, permettent aux employés de soutenir les causes qui leur sont chères. Certaines entreprises offrent également des congés payés aux employés qui font du bénévolat.
  • Transport subventionné — Les employeurs des grandes villes sont les plus susceptibles d’offrir cet avantage. Il peut s’agir d’une réduction sur les titres de transport en commun ou d’options de covoiturage.
  • Remboursements et rabais — Ce type d’avantages comprend des rabais aux employés auprès des détaillants locaux, dans des installations sportives et auprès de fournisseurs de services.

Comment trouver les entreprises offrant les meilleurs avantages sociaux?

Consultez d’abord le site Web de l’entreprise qui vous intéresse. De nombreux employeurs indiquent maintenant au moins une liste partielle des avantages sociaux offerts. Ensuite, vérifiez le classement de l’entreprise dans les listes des « meilleurs endroits où travailler ». Les quotidiens les plus importants, tels que The Globe and Mail, classent certaines des plus grandes entreprises canadiennes; les publications locales, tels les journaux d’affaires, font de même pour les petites entreprises régionales.

Enfin, communiquez avec des personnes de votre réseau professionnel qui travaillent actuellement, ou qui travaillaient, pour une entreprise que vous avez en tête : elles pourraient mieux vous renseigner sur certains avantages. Par exemple, si l’entreprise propose des options de télétravail, à quelle fréquence les employés peuvent-ils, dans les faits, travailler à la maison? De plus, le programme est-il réservé à des postes particuliers? Quelles sont les primes et les franchises de la garantie de soins de santé? Les services couverts sont-ils nombreux?

Si c’est possible, essayez d’obtenir un exemplaire du guide à l’intention des employés. Vous y trouverez probablement tous les avantages sociaux applicables, expliqués en tous points, ainsi que les politiques détaillées de l’entreprise en matière de congés mobiles, de vacances, de congés de maladie et d’autres congés.  

La juste valeur

Prenez la peine de déterminer la valeur que le régime d’avantages sociaux d’une entreprise a réellement pour vous. Les protections en matière de soins de santé et les prestations de retraite sont-elles suffisantes en fonction de vos besoins? Si vous avez des exigences particulières, comme un horaire flexible ou de la formation professionnelle, l’entreprise offre-t-elle ces avantages sociaux? En fin de compte, les autres avantages qu’offre l’entreprise, bien qu’attrayants, sont-ils vraiment une priorité pour vous? Allez-vous vraiment en profiter? Lorsque vous prenez en considération toutes ces questions, vous pouvez mieux évaluer l’offre d’emploi dans son ensemble et vous êtes davantage en mesure de décider si l’emploi vous convient ou non.

Lisez plus d’articles du blogue…