How to Know if an IT Candidate Will Match Your Company Culture

By Robert Half October 21, 2016 at 12:19pm

You think you’ve found a great candidate for your job opening. Your potential employee has all of the right technical skills, experience and education. The interview went great — the candidate was knowledgeable and enthusiastic about the job. The final step in the hiring process is determining if this candidate will be a fit with the company culture and the team you’ve worked so hard to build.

How do you know? We asked one of our experts to share some key tips.

Step 1: Define your company culture

The first step comes long before you’re at the point of making an offer to a candidate, says Stephanie Drouillard, branch manager of Robert Half Technology in Memphis. “Clearly assessing your own company culture first and knowing what type of employee you believe will fit in — before you start interviewing — is the key to making a good hire.”

This step is especially critical in today’s fast-paced IT hiring environment. These days there’s no time for a long debate about fit with the workplace environment. If you have a good candidate, you need to act quickly to make them an offer or they will move onto another opportunity.

Step 2: Make the most of the interview

So, making the most of your interview (or interviews) is critical. Answers to specific questions and body language during an interview can also reveal a lot about whether or not a candidate will be a fit for the company culture. For example:

Questions – Asking “what characteristics are exhibited by the best boss you ever had” or “tell me about the management style that allows you to do your best work” provides insight into which type of company culture a candidate is successful in. 
Body Language – Physical reactions to certain questions also can indicate where a candidate’s skills are and the type of work they value. Look for excitement or what makes the candidate “light up” and become animated when describing their past work.
Stories – Asking a candidate to share stories and accomplishments related to projects outside of paid work helps identify the candidate’s passions and interests. These stories can convey a lot about a candidate without risking questions that may seem too personal.

If you’re working with a staffing firm, the recruiter may suggest a “working interview” in addition to a traditional interview. Working interviews can be a good option to examine how the candidate fits into the company culture at your firm. Having the candidate meet with your team and actually do the job for a day is a great way for both sides to get as much information as they possibly can before they make a commitment.

Here's how IT staffing agencies can help you save time and money.

Step 3: Trust your gut

“Do not ignore gut instinct,” emphasizes Drouillard. “There is absolutely something to be said when a decision just doesn’t feel right.” She advises digging deeper and exploring why the decision is causing you to step back. Is it hard to envision the candidate smoothly transitioning into your workplace environment?

References are a great source to help you sort through any apprehension about fit with the company culture. Asking references specific questions about your concerns or having them talk you through an experience with the candidate can help expand your knowledge of how that candidate works and what workplace environment is best. Often this different perspective is exactly what you need to hear.

Although hiring in today’s tech world is moving at a rapid pace, Drouillard emphasizes doing your due diligence quickly but efficiently. “Don’t hire out of desperation,” she concludes. “If you do, that can cost everyone a lot in the long run.”

Need to hire an IT pro? We can help.

ssé à merveille : la personne s’est montrée qualifiée et intéressée à l’emploi. La dernière étape du processus de recrutement consiste à déterminer si elle s’intégrera bien à votre culture organisationnelle et à l’équipe que vous avez mis tant d’efforts à bâtir.

Mais comment savoir? Nous avons demandé quelques conseils à nos experts.

1re étape : Définir la culture de son entreprise

D’après Stephanie Drouillard, directrice de succursale de Robert Half Technology à Memphis, la première étape vient bien avant la présentation d’une offre au candidat. « Le secret d’une bonne embauche, c’est de déterminer votre culture d’entreprise et le type de personne qui lui correspond avant même de planifier des entretiens. »

Étant donné le contexte actuel de recrutement dans le secteur des technologies, cette étape est particulièrement importante. En effet, il n’y a plus de temps pour débattre indéfiniment sur l’adéquation au milieu de travail. Si vous trouvez la bonne personne, vous devez agir vite et lui faire une offre. Sinon, elle passera à un autre appel.

2e étape : Profiter au maximum de l’entretien

Il est crucial de tirer profit au maximum de l’entretien (ou des entretiens) avec le candidat. Ses réponses à vos questions et son langage corporel vous en diront beaucoup sur son potentiel à s’intégrer à votre culture d’entreprise. Voici quelques exemples :

Questions : « Comment était le meilleur supérieur que vous n’avez jamais eu? » ou « Quel mode de gestion vous permet de vous dépasser au travail? » Ces questions vous renseigneront sur le type de culture d’entreprise où cette personne s’intègre bien. 
Langage corporel : Les réactions physiques d’une personne face à certaines questions peuvent révéler ses forces et le type de travail qu’elle aime. Observez les moments où la personne s’anime et « s’enflamme » en évoquant ses derniers emplois.
Témoignages : Demandez au candidat de vous parler de ses réussites en dehors du travail pour vous aider à cerner ses passions et ses champs d’intérêt. Ces histoires peuvent en dire long sur une personne sans que vous risquiez de poser des questions trop personnelles.

Si vous travaillez avec une agence de dotation, le recruteur pourrait suggérer un « stage d’essai » en plus de l’entretien classique. Les stages d’essai sont un bon moyen de vérifier si la recrue potentielle saura s’adapter à la culture de votre entreprise. Rencontrer toute l’équipe et faire le travail pour une journée est une excellente façon, pour les deux parties, d’en apprendre le plus possible avant de s’engager.

Voici comment les agences de dotation en technologies de l’information peuvent vous aider à économiser temps et argent.

3e étape : Suivre son instinct

« Écoutez votre instinct, insiste Stephanie. Quand on sent qu’une décision n’est pas la bonne, il y a toujours une raison. » Dans ces situations, elle recommande de chercher plus loin pour découvrir la cause de votre hésitation. Avez-vous du mal à imaginer la personne s’intégrer harmonieusement à votre milieu de travail?

Les références sont une excellente source d’information pour faire la lumière sur vos appréhensions. Posez-leur des questions précises, exprimez vos doutes et demandez-leur de vous parler de leur expérience avec la personne. Vous découvrirez sa façon de travailler et le milieu qui lui convient le mieux. Un autre point de vue est souvent ce dont vous avez besoin.

Certes, il faut faire vite aujourd’hui quand on cherche à recruter dans le secteur des technologies, mais Stephanie insiste sur l’importance d’être efficace : « N’embauchez pas quelqu’un par dépit, conclut-elle, parce qu’au bout du compte, tout le monde pourrait en payer le fort prix.

Besoin d’embaucher un professionnel des TI? Nous pouvons vous aider.

 

More From the Blog...